13e journée du Fasofoot 2020-2021: l’AS Douanes et l’EFO se quittent dos à dos

13e journée du Fasofoot 2020-2021: l’AS Douanes et l’EFO se quittent dos à dos

L'AS Douanes recevait ce samedi 28 novembre 2020, au stade Issoufou Joseph Conombo, l'etoile filante de Ouagadougou dans le cadre de la 13e journée du

L’AS Douanes recevait ce samedi 28 novembre 2020, au stade Issoufou Joseph Conombo, l’etoile filante de Ouagadougou dans le cadre de la 13e journée du Fasofoot. Une rencontre spectaculaire qui s’est soldée par un score nul  d’un but partout.

Les  douaniers  ont livré  leur 13e match de Fasofoot 2020-2021 face à  l’EFO ce samedi 28 novembre 2020. Devant un public assez mobilisé les deux formations ont livré un match bien rythmé. Les hommes de Amadou Sampo s’offraient les premières occasions mais sans pouvoir les concrétiser dès les premiers instants. Les douaniers à l’heur tour obtiennent un coup-franc à la 10e minute. Une offre très suffisante pour Stephan Santos Ndubuisi pour donner l’avantage à son équipe. Loin de baisser les bras, les poulains de Sampo se ressaisissent très vite avec pour objectif de revenir au score avant la pose. Cependant, les douaniers montreront une défense très vigilante. Ainsi ils pourront contraindre Amadou Sampo et ses hommes de retourner aux vestiaires dominés 1-0.

De retour des vestiaires, l’étoile filante de Ouagadougou montre un autre visage. Avec les entrés en jeu de Rahmané Kouanda, Dramane Kambou et Adama Zerbo,  les poulains de Amadou Sampo prennent le contrôle du jeu. Ils s’offrent des occasions mais auront du mal à trouver les failles de la défense douanière. Le temps réglementaire ne permettra donc pas à l’EFO de revenir au score malgré les grandes occasions de  Yannick Pognongo ( 57e mn), Zoumana Dagnogo ( 67e mn)  et  Zina Mori ( 82e mn). C’est enfin dans les arrêts de jeu que sur un coup-franc, Dramane Kambou marquera le but de l’égalisation.  Ivre de joie, le technicien de l’EFO écope d’un carton rouge avant le coup de sifflet final.

La poire est alors coupée en deux pour les deux formations. « Il y avait de la place pour repartir avec les trois points. Les garçons se sont formidablement battus. Ils voulaient vraiment garder cet avantage de score. Malheureusement l’ EFO est revenue au score dans les derniers instants. On menait et c’était à l’EFO de faire le jeu. Nous avons voulu les contenir et procéder aux contre-attaques mais cette faute aux abords de la surface remet tout en cause», affirme le technicien des douaniers Yaya Koné. Quant à l’entraîneur de l’EFO Amadou Sampo, c’est le mental qui a fait le jeu. « Je savais que le match allait être difficile pour nous du moment qu’on les avait battu en coupe de la ligue. Ils n’ont pas digéré. Mais nous avons essayé de pousser au niveau mental », dit-il

Par Théophile Oliélé BAYALA ( www.letalon.net )

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0