AG EXTRAORDINAIRE FBF  :2 millions FCFA et 70 ans au maxi pour briguer la présidence

AG EXTRAORDINAIRE FBF :2 millions FCFA et 70 ans au maxi pour briguer la présidence

La Fédération burkinabè de football (FBF) était réunie en assemblée générale extraordinaire, dimanche 8 avril 2018, dans la salle de conférences de la

La Fédération burkinabè de football (FBF) était réunie en assemblée générale extraordinaire, dimanche 8 avril 2018, dans la salle de conférences de la direction générale des douanes, sis à Ouaga 2 000. Il a été question de statuer sur une dizaine de textes, notamment ceux liés à la candidature à la présidence de l’association.
L’assemblée générale extraordinaire de la fédération burkinabè de football (FBF), qui s’est tenue hier 8 avril 2018, a porté sur l’examen de 12 textes. Parmi les réformes proposées par la commission des réformes figuraient, entre autres, celles sur le code de discipline, le règlement général des compétitions et surtout celle sur le code électoral (voir détails en encadré).
Pour le président de la FBF, le colonel Sita Sangaré, ces réformes « étaient en réalité nécessaires pour notre football ». Comme argumentaire, il a rappelé que certaines réformes avaient été opérées au plan international et que, par conséquent, celles-ci devaient être de répercuter automatiquement. Quant aux autres réformes, il les a expliquées par rapport « à certaines expériences vécues sur le terrain ».
Des textes sujets à débats
Les textes qui ont le plus suscité les débats sont ceux liés au code électoral de la FBF, comme l’a d’ailleurs confié le président Sangaré. L’un de ces textes est le système de parrainage. Il a été voté à 91 voix contre 37 qu’il faudra désormais être parrainé par au moins 3 ligues sur les 13 que compte notre pays pour briguer la présidence de la FBF. Par contre, il a été admis qu’une ligue puisse parrainer plus d’une candidature. « Même les 37 voix contre n’étaient pas contre la notion de parrainage, mais le montre de ligue. Il a été décidé que lorsque vous voulez être candidat à la FBF, vous devez être suffisamment connu des acteurs du football. Par conséquent, vous devez être parrainé par au moins 3 ligues sur l’ensemble des 13 ligues. Une ligue peut parrainer plus d’un candidat », a expliqué le président de la FBF.
Par ailleurs, l’Assemblée a décidé que désormais seul le président du comité exécutif sera élu en AG. Selon le colonel Sita Sangaré, cette disposition permettra au président élu de concocter son équipe avec des personnes à même d’apporter au développement du football burkinabè. Chose que le système de liste ne permettait pas : « Nous avons estimé que ce n’était pas opportun parce qu’il peut y avoir des personnes très méritantes qui ont beaucoup à apporter au football burkinabè mais qui ne figure pas sur la liste du candidat élu ».
Deux autres réformes ont été adoptées, à savoir l’instauration d’une caution de 2 millions de francs CFA destinée à faire barrage « aux candidatures fantaisistes » et celle sur l’âge des candidats qui est désormais situé entre 30 ans et 70 ans.

Les textes concernés par les réformes
-Les statuts de la FBF ;
-le code de discipline ;
-le code électoral ;
-le règlement général des compétitions ;
-les attestations d’emploi des joueurs ;
-les contrats d’engagement des joueurs ;
-les agents de matches et de joueurs ;
-la régulation des transferts des joueurs ;
-le code d’éthique ;
-les règlements sur les licences des clubs ;
-le règlement de l’Assemblée générale ;
-la chambre nationale de résolution des litiges.

Source :  Le Quotidien

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0