COL YACOUBA OUEDRAOGO, PRESIDENT SALITAS FC: « Nous allons tout faire pour rentrer dans la phase de poule et, pourquoi pas, arriver en finale de la Coupe CAF »

COL YACOUBA OUEDRAOGO, PRESIDENT SALITAS FC: « Nous allons tout faire pour rentrer dans la phase de poule et, pourquoi pas, arriver en finale de la Coupe CAF »

A quelques jours de l’ouverture du championnat national saison 2018-2019, le président de SALITAS FC, le colonel Yacouba Ouédraogo, a accepté de répon

A quelques jours de l’ouverture du championnat national saison 2018-2019, le président de SALITAS FC, le colonel Yacouba Ouédraogo, a accepté de répondre à nos questions, ce mardi 29 août. Les ambitions et les objectifs du club cette saison, les transferts, la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF)… sont autant de questions abordées avec l’ancien ministre des Sports et des Loisirs du Burkina.

Letalon.net: Le championnat national démarre ce week-end. Pour son entrée en lice, SALITAS FC affronte l’USFA dimanche 2 septembre. On imagine que vous avez déjà fixé les objectifs de la saison.

Colonel Yacouba Ouédraogo: Nous démarrons notre championnat dès dimanche. Je pense que nous avons fait le maximum pour être prêt. Vu le recrutement que nous avons eu à faire (découvrez la liste des nouveaux joueurs et leur club de provenance ici), nous pensons pouvoir faire un bon championnat.

Pour sa première saison dans l’élite, votre club a terminé à une honorable 9e place et remporté à la fois la Coupe du Faso et la Super Coupe AJSB. Quels sont clairement les objectifs cette saison ?

Nous avons les mêmes objectifs. Nous sommes un nouveau club. Par conséquent, notre objectif est de maintenir le club dans le championnat national D1. Mais au-delà de cela, avec le recrutement que nous avons eu à faire, nous allons nous battre pour jouer les premiers rôles. Si vous avez des joueurs avec autant de qualité et de talent et que vous n’avez pas pour objectif de prendre le championnat national ou la Coupe du Faso, c’est que vous manquez d’ambition. C’est là notre ambition. Mais comme vous le savez aussi, nous avons d’autres objectifs au niveau de SALITAS. C’est de faire en sorte que les meilleurs qui seront repérés par des agents de joueurs puissent partir. C’est là aussi notre inquiétude. Mais, nous ne comptons pas bloquer un joueur parce que nous voulons être champion du Burkina. Même si les joueurs qui sont repérés partent, cela n’empêchera en rien notre objectif d’être champion du Burkina et de conserver notre Coupe du Faso et la Super coupe AJSB.

SALITAS FC sera également bientôt engagé dans les préliminaires de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

J’oubliais effectivement cette compétition. Mais je peux vous assurer que nous y avons pensé. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle nous avons recrutés les meilleurs du championnat. Nous aimerions que l’Afrique et le monde voit également une autre facette du football burkinabè. Il faut qu’on sache qu’au Burkina, nous avons également un bon football, qu’il y a de jeunes joueurs qui savent jouer au football et qui peuvent être ambitieux. Nous allons tout faire pour rentrer dans la phase de poule et, pourquoi pas, arriver en finale. Nous avons fait un recrutement tel que, pour la campagne africaine, si nous avons la chance, nous allons faire plaisir au public burkinabè.

Avec ce foisonnement de stars, on ne risque pas de voir SALITAS dans des problèmes de trésorerie ?

Nous ne sommes pas un club riche. Mais, les joueurs viennent d’abord parce que nous sommes un club bien organisé. Dans les grands noms que nous avons recrutés, ce sont des joueurs qui n’ont pas plus de 150 mille francs CFA par mois. Pourtant dans d’autres clubs on leur a promis 250 mille F CFA voire 300 mille F CFA. mais, ils ont compris que mieux vaut prendre 150 mille francs régulièrement que d’aller prendre 300 mille F CFA une fois et attendre jusqu’à la fin de la saison. C’est pour cela que je dis que c’est une question d’organisation. Et c’est aussi pour cela que les joueurs sont venus. Nous sommes toujours restés modestes et nous avons gardé notre budget intact. Je crois aussi que le cadre d’entrainement et le fait que nous ne retenons pas les joueurs a contribué à faire venir de grands joueurs. Sinon, ce n’est pas pour de l’argent, car ils savent très bien que nous n’avons pas plus d’argent que certains clubs de la place.

Entretien réalisé par Yiyé Yannick BAZIE (www.letalon.net)

 

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0