EGLISE SAINT KIZITO DE WILLIAMSVILLE : Aristide Bancé a offert sa prime

EGLISE SAINT KIZITO DE WILLIAMSVILLE : Aristide Bancé a offert sa prime

« Dieu m'ayant fait grâce d'avoir fait de moi quelqu'un dans la vie, l'un des secrets pour lui plaire et ne jamais s'éloigner de sa bénédiction, c'est

« Dieu m’ayant fait grâce d’avoir fait de moi quelqu’un dans la vie, l’un des secrets pour lui plaire et ne jamais s’éloigner de sa bénédiction, c’est de penser à lui autant qu’il pense à nous. Penser à Dieu, en priant, en le louant, mais aussi contribuer à l’avancée de son œuvre en lui donnant le peu que nous pouvons ». Voilà en substance que le médaillé de bronze de la dernière Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN), Aristide Bancé a écrit sur sa page Facebook.

Après avoir sillonné les mosquées, orphelinats et prisons pour faire parler son cœur, le natif de William’sville, quartier de la commune d’Adjamé, dans la capitale ivoirienne s’est retrouvé ce diuamnche matin à l’Eglise catholique Saint Kizito dudit quartier : « Je suis particulièrement ému de retrouver ce matin l’église de mon enfance, là où mes parents venaient prier quand j’étais petit : lors des messes, je les voyais modestement contribuer à la quête en y mettant les petites sommes d’argent qu’ils avaient », a-t-il expliqué.

Au responable de cette église, le joueur de l’ASEC d’Abidjan a remis la prime reçu lors de son élection en tant que meilleur joueur du mois de novembre du championnat ivoirien. En substance, il a demandé de priez pour lui afin qu’il gagne d’autres trophées « comme ça, la prochaine fois, je serais peut-être chez vous ».

Yannick BAZIE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0