Election FBF: Amado Traoré présente son programme « Action Vitale »

Election FBF: Amado Traoré présente son programme « Action Vitale »

Candidat à la succession du colonel Sita Sangaré à la tête de la Fédération burkinabè de football (FBF), Amado Traoré a animé une conférence de presse

Candidat à la succession du colonel Sita Sangaré à la tête de la Fédération burkinabè de football (FBF), Amado Traoré a animé une conférence de presse ce jeudi 9 juillet 2020 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre avec la presse, le candidat a dévoilé un pan de son programme qui est de revitaliser le football burkinabè d’où le slogan « Action Vitale».

C’est dans l’objectif de concrétiser ses désirs de révolutionner le football burkinabè que le candidat Amado Traoré a présenté sa  volonté de briguer la présidence de la fédération burkinabè de football (FBF)  dont l’assemblée générale élective se tiendra le 22 Août prochain dans la ville économique du Burkina. Ce jeudi 9 juillet 2020, le candidat a présenté à la presse son programme de mandat 2020-2024 en cas de victoire à cette date.

                      Amado Traoré s’entretenant avec son porte-parole Rahim Ouédraogo (g) et son directeur de campagne                                                                         Léonce Diarra quelques instants avant le début de la conférence de presse

Autrefois joueur, dirigeant et fondateur de club, le candidat Amado Traoré dit avoir une connaissance claire en matière de football«Après mon parcours je crois humblement que j’ai une connaissance de ce qu’est notre football aujourd’hui » dit-il. Pour le directeur de campagne Léonce Diarra,  l’expérience du président en matière de football et des affaires ainsi que le soutien des clubs burkinabè sont entre autres des atouts qui pourront stimuler l’accès à la présidence du candidat Amado Traoré. Selon lui, c’est suite à l’observation de plusieurs maux qui minent  le foot burkinabè dont les insuffisances en matière de gouvernance et d’action à plusieurs niveaux, qu’un programme assez large a été élaboré.

Un programme à plusieurs axes

Pour un mandat réussi, Amado Traoré veut améliorer la gouvernance du football au Burkina en mettant en place des dispositifs et des commissions spécialisées tout en améliorant leur fonctionnement. Il compte renforcer l’organisation, les compétences des acteurs des infrastructures et les équipes tout en dynamisant les compétitions et métiers du football. Le candidat compte nouer des partenariats et mettre en place une diplomatie sportive en faveur du football. La mobilisation des ressources pour financer le football burkinabè est une des préoccupations majeur du candidat selon le Dr Boukary Sawadogo. « Nous voulons accorder au moins une subvention de 20 millions  aux clubs de D1 par saison, 10 millions pour ceux de D2. Les clubs de D1 féminin bénéficieront d’une subvention de 5 millions et 2 millions pour ceux de D2. Il prends en compte également tous les clubs de D3», peut-on entendre.

Un programme élaboré par une équipe de campagne constituée de plusieurs cadres du football burkinabè dont Rahim Ouédraogo, Boureima Maïga et bien d’autres.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0