Fédérations sportives du Burkina : le Premier ministre inaugure le complexe d’infrastructures du CNOSB

Fédérations sportives du Burkina : le Premier ministre inaugure le complexe d’infrastructures du CNOSB

Le Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, a inauguré ce samedi 22 février 2020, le complexe d'infrastructures du Comité national

CAN U20 NIGER 2019: Les Etalons promettent les demi-finales au ministre Azoupiou
MISE EN OEUVRE PNSL : le ministre Azoupiou face à des acteurs à Abidjan
FEDERATION BURKINA DE BOXE : le ministre des Sports met fin à la crise

Le Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, a inauguré ce samedi 22 février 2020, le complexe d’infrastructures du Comité national olympique et des sports burkinabè (CNOSB). C’est la coopération japonaise qui a financé la construction de ces édifices.

Le rêve est désormais réalité. Toutes fédérations sportives du Burkina auront désormais un siège. En effet ce samedi 22 février, le Chef du gouvernement a inauguré le complexe sportif et administratif du Comité national olympique et des sports burkinabè (CNOSB). En plus de la salle, la coopération japonaise a mis à la disposition du CNOSB un bâtiment R+3. Ce joyau comporte des dizaines de bureaux.

Ainsi, ces infrastructures serviront de siège aux différentes fédérations sportives. Elles ont été financées à hauteur de 2 milliards F CFA par le pays du Soleil levant et une contrepartie de 400 millions de F CFA  par le Burkina. « Cette inauguration marque la fin d’un long chemin de croix, à savoir l’absence pour de nombreuses fédérations d’un siège digne de ce nom« , a indiqué le ministre des Sports et des Loisirs.

                       Ce bâtiment abritera les sièges des différentes fédérations sportives

Un tremplin pour le sport national

Le ministre Daouda Azoupiou laisse entendre que le complexe sportif constitue un cadre à même de booster les pratiques et les performances au niveau des sports de main et de combat. Aussi signifie-t-il, ces infrastructures viennent combler un déficit voire une carence que les sportifs doivent s’efforcer de mériter. Et de poursuivre : « Je ne doute donc pas que vous soyez en mesure, par votre engagement, de les valoriser par vos résultats, mais surtout de travailler à préserver l’investissement« .

Pour sa part, le Premier ministre a rassuré que le sport est un secteur qui fait l’objet de préoccupations. « Ma présence ici est pour saluer tous les efforts qui sont faits. Et amorcer la dynamique de la professionnalisation du sport dans notre pays. » Aussi dit-il qu’en plus du Palais des sports, le monde sportif bénéficie aujourd’hui d’un complexe sportif. Pour ce faire, il a dit espérer qu’avec le bâtiment administratif qu’il vient d’inaugurer, toutes les fédérations sportives vont entrer dans la dynamique d’une meilleure gouvernance du sport burkinabè.

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0