FINALE COUPE DU FASO 2019: Rahimo FC en quête du doublé

FINALE COUPE DU FASO 2019: Rahimo FC en quête du doublé

Déjà champion de la saison 2018-2019 pour sa 3e année dans l'élite, Rahimo FC veut réalisé le doublé. Pour cela, il faudra battre l'AS SONABEL ce dima

Déjà champion de la saison 2018-2019 pour sa 3e année dans l’élite, Rahimo FC veut réalisé le doublé. Pour cela, il faudra battre l’AS SONABEL ce dimanche 26 mai 2019 lors de la finale de la Coupe du Faso. C’est au Centre omnisports des Etalons (COMET) que l’équipe de Rahim Ouédraogo a affûté ses armes.

Malgré la relative pression dans la réalisation du doublé qui tient tant à coeur aux dirigeants du club, ceux-ci n’ont pas voulu changer les habitudes du club. Ou du moins, c’est ce qu’a bien voulu laisser entendre le fondateur de Rahimo FC, Rahim Ouédraogo : « Durant toute la saison, quand nous devons jouer à Ouaga, nous prenons nos quartiers ici au COMET. Ce n‘est donc pas quelque chose de nouveau ou de particulier par rapport à la finale. »

                                               Boureima Zongo, coach de Rahimo FC

Même si le fondateur et ancien président du club a estimé n’avoir pas changé les habitudes du club dans l’optique de cette finale, le coach lui reconnait que c’est un match tout de même particulier. De quoi donc cerner tous les joueurs de l’effectif : « Nous ne faisons pas de différence entre ceux qui jouerons le match ou ceux qui ne jouerons pas. Actuellement, tous les joueurs sont là et tout le monde est concentré sur l’objectif ». Boureima Zongo a clairement expliqué que tous les joueurs voulaient jouer ce match. Mais, seulement les plus méritants et le splus en forme auront l’occasion de disputer le match (lire l’intégralité de l’interview ici) :  » Nous n’allons pas faire de cadeau à qui que ce soit. »

Durant plus de 10 jours donc, le staff a travaillé à mettre les joueurs dans une bonne ambiance de travail, dans les meilleures dispositions mentales et physiques. Surtout, Boureima Zongo et les autres membres du staff ont travaillé à trouver des solution aux problèmes que pourraient poser l’équipe adverses.  » Nous connaissons cette équipe et son entraineur José Mourinho. Quand nous jouons son équipe, il veut chaque fois nous presser sur tous les fronts« , a-t-il confié. Par conséquent, une partie de la préparation à consisté à trouver des parades en vue d’échapper au pressing haut des Electriciens ce dimanche.

               L’accent a été mis sur le jeu devant les buts lors des différentes séances

Pour coach Zongo, la différence risque de se faire au niveau de la fraicheur physique et de l’engagement des deux équipes. Malgré tout, l’adresse devant les buts a été plusieurs fois travaillée avec des animations différentes, des approches différentes au niveau des phases offensives.

Des supporters attendus de Bobo

                         Rahim Ouédraogo n’entend pas offrir des primes spéciales

Si Rahim Ouédraogo a confié qu’il n’y aura pas de prime spéciale pur ce match, même en cas de victoire et de doublé, cela n’entame en rien son envie et sa détermination a gagné la coupe. « Avec les enfants, les primes étaient connues avant de commencer la Coupe du Faso. Donc, pas de prime spéciales puisqu’ils savent déjà ce qu’ils auront s’ils gagnent la Coupe« . Pour ce faire, il entend faire venir sur Ouaga plusieurs dizaines de supporters pour soutenir l’équipe. « Beaucoup de personnes à Bobo-Dioulasso voulaient venir nous supporter. Dommage que la finale ne se joue pas à Bobo-Dioulasso. Sinon, ce serait super. Nous sommes en train de nous organiser pour envoyer des supporters« , a confié l’ancien président du club.

Ce dimanche à partir de 16h, les supporters des deux équipes devraient rivaliser d’encouragement pour se faire mieux entendre et pousser leurs équipes respectives à la victoire finale.

Par Yiyé Yannick BAZIE ( www.letalon.net )

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0