ISSDH : 43 nouvelles compétences au service du Burkina Faso

ISSDH : 43 nouvelles compétences au service du Burkina Faso

La promotion 2019-2020 des élèves fonctionnaires de l’Institut des sciences du sport et du développement (ISSDH) a effectué sa sortie, le vendredi 25

La promotion 2019-2020 des élèves fonctionnaires de l’Institut des sciences du sport et du développement (ISSDH) a effectué sa sortie, le vendredi 25 septembre 2020. Au nombre de 43, ces stagiaires ont reçu leurs parchemins au cours d’une cérémonie présidée par le ministre Alkassoum Maïga.

Baptisée « Combativité » et ayant pour parrain le ministre Eric Bougouma, la promotion 2019-2020 vient d’effectuer sa sortie. Composée de 43 stagiaires qui ont reçu leurs parchemins, elle est ainsi prête à embrasser le monde du travail. Il s’agit de 13 conseillers en sciences et techniques des activités soco-éducatives, de 20  professionnels en sciences et techniques des activités physiques et sportives et de 10 étudiants en sciences et techniques des activités physiques et sportives. Ces 43 compétences sont prêtes à se mettre à la disposition des ministères en charge des Sports et de la Jeunesse.

Ainsi à ces nouveaux sortants, la directrice adjointe de l’ISSDH, Annick Pickbougoum a prodigué des conseils. « Cultivez les valeurs de paix et de tolérance. L’administration publique est un sacerdoce. Soyez des agents modèles partout où le devoir vous appellera », a-t-elle conseillé. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maïga, a rappelé aux récipiendaires combien leur métier est important pour le maintien de la santé et pour le bien-être social. Dans le même sens, le représentant du parrain a insisté sur le fait que « le sport est bon pour la santé ».

Une stagiaire recevant son parchemin des mains du ministre du ministre Maïga et du président de la FBF Banssé

Aussi, Pr Alkassoum Maïga  a appelé les récipiendaires à « impacter positivement les services dans lesquels ils vont travailler ». Par ailleurs, la cérémonie a été l’occasion pour la directrice adjointe de rappeler les défis à relever par l’ISSDH : l’ouverture d’une licence professionnelle dans les deux filières, l’augmentation des capacités d’accueil…Dans le même registre, les récipiendaires ont soumis un certain nombre de doléances qui se résument, entre autres, à la mise à disposition de matériels didactiques adéquats et la multiplication des séminaires de formation au profit des étudiants. Ils espèrent que ces doléances trouveront satisfaction auprès des autorités.

Par Allan KERE (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0