LIVRE DE RECORDS GUINNESS: Iron Biby y fait entrer le Burkina pour la première fois de l’histoire

LIVRE DE RECORDS GUINNESS: Iron Biby y fait entrer le Burkina pour la première fois de l’histoire

Après son titre de champion du monde ex-aequo de Log lift acquis le 7 avril 2018 à Londres (lire ici), le Burkinabè  Cheick Ahmed Alassane Sanou alias

SABOT D’OR 2017 : 5 nominés pour succéder à Yacouba Mando
TOURNOI INTERNATIONAL DES CENTRES DE FORMATION DE FOOT 2018 :  9 équipes en lice
NUIT DES CHAMPIONS 2017: Dr Salifou Diallo, le colonel Yac, et l’UNSE Côte d’ivoire élus personnalités AJSB

Après son titre de champion du monde ex-aequo de Log lift acquis le 7 avril 2018 à Londres (lire ici), le Burkinabè  Cheick Ahmed Alassane Sanou alias Iron Biby vient de franchir un autre pallier. En effet, il vient d’entrer à jamais dans l’histoire mondiale en devant le premier burkinabè à inscrire son nom lettre dorées dans le prestigieux livre des records Guinness. « Aujourd’hui a été une journée spéciale pour nous. Grâce à Dieu et vos bénédictions j’ai réussi à inscrire mon nom au légendaire livre Guinness des records . Ce livre résume tous les talents incroyables de l’humanité« , confiait-il à l’issue de l’épreuve.

Celle-ci consistait à soulever une personne dans les airs le plus grand nombre de fois en une minute. Et le Burkinabè a pulvérisé l’ancien record qui était de 45 répétitions en établissant le nouveau record, c’est-à-dire le sien à… 69 répétitions, rien que cela!  (voir la video de l’exploit ici)  S’il a dû se surpasser pour établir ce nouveau record, Iron Biby reste fier d’avoir contribuer à faire connaitre davantage son pays au plan mondial: « Enfin pour une fois dans l’histoire, le Burkina Faso sera bien reconnu dans ce Prestigieux livre des records ». 

Par Yiyé Yannick BAZIE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 1
  • comment-avatar

    […] Cheik Hamed Al-Hassane Sanou à l’état civil. En étant le premier Burkinabè à inscrire son nom dans le prestigieux Livre des records Guinness,  le natif de Bobo-Dioulasso a gagné le respect […]

  • DISQUS: 0