Meeting de Liévin : Hugues Fabrice Zango déçu malgré sa victoire

Meeting de Liévin : Hugues Fabrice Zango déçu malgré sa victoire

Alors qu’il détient les records d’Afrique en salle et en plein air, le triple sauteur burkinabè a battu mi-janvier le record du monde de sa discipline

Alors qu’il détient les records d’Afrique en salle et en plein air, le triple sauteur burkinabè a battu mi-janvier le record du monde de sa discipline à Aubière avec un bond à 18.07 mètres. Ce mardi au meeting de Liévin, Hugues Fabrice Zango avait pour ambition de battre son propre record. Seulement, les choses ne se sont pas passées comme il l’espérait. En effet, il a très mal démarré son concours. Habitué à prendre de gros risques, il a mordu lors du premier essai alors que ses concurrents avaient réussi. Le deuxième puis le troisième essai connaissaient le même résultat.

« Je voulais faire un nouveau record du monde ici mais malheureusement, ça n’a pas été le cas, lâchait-il. J’ai pris certains risques dans ce concours mais j’ai mordu énormément de sauts (quatre). Il y a eu beaucoup d’erreurs au niveau de la course d’élan qui n’était pas très régulière. Mais je sais que j’ai le potentiel pour aller plus loin », confie-t-il à L’Equipe.

Aussi, se sentant sous pression, il a d’abord tenté d’assurer le quatrième essai avec un saut à 16, 61 mètres. Un bond certes loin de ses standards, mais qui a permis l’athlète de réalisé le saut qui lui assurait la victoire : 17, 82 mètres au cinquième essai. Même s’il mordait à nouveau lors du 6e essai, le Burkinabè terminait en tête devant le Français Melvin Raffin (16, 94 m) et Donald Scott des Etats-Unis (16, 90 m).

Malgré sa victoire, on sentait le protégé de Teddy Tamgho un peu déçu de n’avoir pas réalisé une performance remarquable. Mais, il s’agit juste d’une nouvelle étape vers l’objectif ultime, à savoir les Jeux Olympiques d’été comme l’a expliqué l’ancien détenteur du record du monde en salle : « C’est une bonne compétition, expliquait le champion du monde 2013 du triple saut. 17,82 m reste un saut de classe mondiale. Il y a un saut où il arrive debout dans le sable à presque 18 m. Donc on n’est pas inquiet sur le potentiel. On essaie de mettre en place certains éléments techniques pour la suite de la saison car on est déjà tournés vers l’été ».

Le classement

1er Zango Hugues Fabrice (Burkina) : 17, 82 mètres

2e Raffin Melvin (France) : 16, 94 mètres

3e Scott Donald (USA): 16, 90 mètres

4e Bocchi Tobia (Italie) : 16, 89 mètres

5e Copello Alexis (Azerbaïdjan) : 16, 78 mètres

6e Pantazis Andréas (Grèce) : 15, 41 mètres

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0