Mondiaux d’Athlétisme 2022 : L’argent pour Fabrice Zango, l’or pour Pichardo

Mondiaux d’Athlétisme 2022 : L’argent pour Fabrice Zango, l’or pour Pichardo

Encore une fois, Hugues Fabrice Zango a dû s’incliner devant l’actuel maitre incontesté du triple saut mondial, Pedro Pichardo. Malgré ses 17, 55 mèt

Encore une fois, Hugues Fabrice Zango a dû s’incliner devant l’actuel maitre incontesté du triple saut mondial, Pedro Pichardo. Malgré ses 17, 55 mètres réalisés en finale des mondiaux d’athlétisme, dans la nuit du samedi au dimanche, le Burkinabè devra se contenter de la médaille d’argent et laisser l’or au cou du Portugais, auteur de la meilleure performance du concours : 17, 95 mètres.

Incertain en raison d’une blessure, Hugues Fabrice Zango est certainement le grand bénéficiaire du report des 18es championnats du monde d’athlétisme de 2021 à 2022. Le Burkinabè a pu se remettre de sa blessure à temps pour être prêt à défendre au moins sa médaille de bronze décrochée en 2019 avec un saut de 17, 66 mètres.

Ainsi, dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juillet, le recordman d’Afrique du triple saut se mesurer au meilleur performeur actuel, Pedro Pichardo à Eugène, aux Etats-Unis. Les choses démarraient bien pour Hugues Fabrice Zango qui réalisait un bond à 17, 55 mètres soit 40 centimètres de mieux que sa performance lors des qualifications (17, 15 mètres).

Pichardo intouchable !

Mais face à l’ogre portugais, tous les efforts se révélaient quasiment inutiles tel Sisyphe dans le mythe éponyme. Avec une certaine facilité déconcertante, le champion olympique réalisait Le SAUT pour rechuter à 17, 95 mètres. C’est 40 centimètres de mieux que la meilleure performance de son dauphin, Hugues Fabrice Zango : elle valait l’or.

Malgré sa mine déconfite, il savait au fond de lui qu’il ne pouvait simplement rien faire face à l’actuel Zeus du triple saut, sinon s’incliner et reconnaitre sa supériorité. Surtout que le Burkinabè n’a pas vraiment à rougir, lui qui a amélioré son classement en passant de la médaille de bronze en 2019 à l’argent. Certainement, que les prochains mondiaux seront les bons avec enfin la médaille d’or tant espérée par l’athlète et les millions de Burkinabè qu’il représente !  

Le classement final

1er Pedro Pichardo (Portugal) : 17, 95 mètres

2e Hugues Fabrice Zango (Burkina Faso): 17, 55 mètres

3e Yaming Zhu (Chine): 17, 31 mètres

4e Andrea Dallavalle (Italie) : 17, 25 mètres

5e Emanuel Ihemeje (Italie) : 17, 17 mètres

6e Donald Scott (USA) : 17, 14 mètres

7e Almir Dos Santos (Brésil) : 16, 87 mètres

8e Jean-Marc Pontvianne (France) : 16, 86 mètres

9e Eldhose Paul (Inde) : 16, 79 mètres 10e Tiago Pereira (Portugal) : 16, 69 mètres

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0