PAUL KABA THIEBA : « Bravo à Mathias Sorgho et à toute l’équipe des Etalons cyclistes »

PAUL KABA THIEBA : « Bravo à Mathias Sorgho et à toute l’équipe des Etalons cyclistes »

A l'issue de la 10e et dernière étape de cette 31e édition du Tour cycliste international du Faso, le Premier ministre du Burkina, Paul Kaba Thiéba, s

TOUR DU FASO 2018: la liste des Etalons avec Aziz Nikiéma et Mathias Sorgho
TOUR DU FASO 2018: voici ce que gagnent les coureurs
2e ETAPE TOUR DU FASO: Erreur réparée, Mathias Sorgho plutôt en jaune

A l’issue de la 10e et dernière étape de cette 31e édition du Tour cycliste international du Faso, le Premier ministre du Burkina, Paul Kaba Thiéba, s’est exprimé sur la compétition. Il s’est félicité de l »organisation réussie et a adressé un « bravo » aux cyclistes burkinabè.

« C’est une immense joie parce que nous avons assisté à une 10e étape qui a tenu toutes ses promesses. C’était une très belle finale qui vient couronner 10 jours, 10 étapes d’efforts, de travail. Je voudrais féliciter très sincèrement le maillot jaune qui est notre compatriote Mathias Sorgho pour les efforts qu’il a accomplis mais également pour tout le travail que toute l’équipe a accompli et qui fait qu’aujourd’hui nous sommes fiers. Bravo à Mathias Sorgho et à toute l’équipe des Etalons cyclistes.

Je voudrais dire que cette 31e édition est un grand succès à tous égards. Je salue également toutes les innovations auxquelles nous avons assistés au cours de cette 31e édition. Notamment l’affirmation du caractère régional et international du Tour du Faso avec ces deux étapes organisées au Ghana Manga-Bolgatanga et Bolgatanga-Po.

Je voudrais dire à la jeunesse burkinabè que ce que les cyclistes viennent de nous montrer, c’est cela les vertus burkinabè. C’est le travail solidaire, le courage et l’abnégation. Ce sont ces valeurs que nos ancêtres nous ont légué et que nous devons cultiver. Je voudrais que tous les jeunes burkinabè s’inspirent de cela pour construire le Burkina. C’est à force de transpirer, de travailler ensemble que nous arriverons à construire un Burkina Faso prospère et de paix pour tout le monde. »

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 1