Semaine nationale du sport: une gerbe de fleurs en mémoire des victimes de l’attentat du 15 janvier 2016

Semaine nationale du sport: une gerbe de fleurs en mémoire des victimes de l’attentat du 15 janvier 2016

Dans le cadre des activités de la semaine nationale du sport, initée par le Ministère des sports et des loisirs, Une marche sportive suivie d'une séan

Dans le cadre des activités de la semaine nationale du sport, initée par le Ministère des sports et des loisirs, Une marche sportive suivie d’une séance aérobic et une cérémonie de pose de gerbe en mémoire des victimes des attaques terroristes se sont déroulées le jeudi 30 janvier 2020 sur l’avenue Kwamé NKrumah à Ouagadougou.

Débutée le lundi 27 janvier 2020, la semaine nationale du sport se poursuit avec plusieurs activités culturelles et sportives. Ce jeudi 30 janvier 2020, sur l’avenue Kwamé NKrumah, trois grands événements ont eu lieu à savoir une marche sportive, une séance aérobic et une cérémonie de pose de gerbe en mémoire des victimes des attentats terroristes. Des activités qui ont pour objectif de redonner vie à l’avenue qui, depuis les attentats de 2016 connaît la psychose. Toute chose qui réduit le rendement économique de la   zone commerciale.

Solidarité envers les victimes

 »Nous nous sommes réunis très nombreux, pour marcher et exprimer notre solidarité,   à l’endroit  de toutes les personnes qui travaillent sur Kwame N’Kruma. En effet, c’est l’avenue qui a jadis constitué le poumon économique de notre pays.>>, à expliqué le ministre des sports et des loisirs, Daouda Azoupiou. À la tête d’une délégation, il a été dans les locaux de splendid l’hôtel , cappuccino et le café taxi brousse, pour exprimer son soutien aux différents gérants. << Nous voulons aussi par cette marche, dire non à l’adversité, cet obstacle qui nous a endeuillé depuis 4 ans et qui continue d’attrister des familles. Aussi On veut montrer que le peuple burkinabè ne va pas reculer. Nous allons avancer pour construire notre nation>>, a-t-il ajouté.

Il invite par ailleurs la population burkinabè à pratiquer le sport afin de cultiver la cohésion sociale. << En le pratiquant on se met dans des conditions de bonne santé. C’est aussi un facteur de croissance économique pace qu’on diminue ce qu’on dépense pour les ordonnances. >>, a-t-il déclaré. Pour rappel la semaine nationale du sport se déroulera jusqu’au dimanche 2 février 2020.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0