TOUR DU FASO 2018: Mathias Sorgho enfin couronné !

TOUR DU FASO 2018: Mathias Sorgho enfin couronné !

Après avoir échoué deux fois sur la troisième marche du podium, le coureur burkinabè Mathias Sorgho a enfin réalisé son rêve en remportant le maillot

TOUR DU FASO 2018: le Maroc et l’Érythrée absents, la liste des 15 équipes engagées
CHAMPIONNATS DU MONDE CYCLISME : le Burkinabè Daumont termine 66e du contre la montre individuel
TOUR DU FASO 2018: la liste des Etalons avec Aziz Nikiéma et Mathias Sorgho

Après avoir échoué deux fois sur la troisième marche du podium, le coureur burkinabè Mathias Sorgho a enfin réalisé son rêve en remportant le maillot jaune du 31e Tour cycliste international du Faso, dimanche 4 novembre 2018. Il a parcouru les 1 171, 300 kilomètres de course en 28h 22 mn 42 s avec une vitesse moyenne de 41, 266 km/h à 6 secondes de son dauphin, Sjors Handgraaf (Hollande). L’ultime étape du Tour Zorgho-Ouaga a été enlevée par le Belge Timmy de Boes devant l’Allemand Hermann Keller et son compatriote Arne de Groote en 3h 10mn 48s (voir l’arrivée de l’étape en vidéo ici) .

Avec 13 secondes d’avance sur son dauphin Sjors Handgraaf (Hollande) à l’issue de 9e étape courue samedi 3 novembre entre Loumbila et Kaya (90, 9 km), on voyait mal comment le maillot jaune pouvait échapper au coureur burkinabè Mathias Sorgho cette année, surtout après être passé si près à deux reprises. « Cette année, c’est la bonne pour moi. J’ai été classé deux fois 3e au général et cette année j’occupe la première. Je suis comblé, ma joie est immense », a confié le coureur de l’Association des jeunes cyclistes de Koudougou (AJCK) et de l’équipe nationale du Burkina.

Aguerri après avoir appris de ses échecs, c’est à la 2e étape Manga-Bolgatanga que Mathias Sorgho a la joie de porter la tunique dorée pour la première fois. S’il la cède à son équipier Seydou Bamogo à l’issue de la 3e étape à Po, c’était pour la récupérer avec une avance confortable lors de la 4e étape chez lui à Ouahigouya. Depuis, l’étudiant n’a plus ôté le maillot jaune jusqu’à l’arrivée de l’ultime étape hier 4 novembre à Ouagadougou.

Une étape qui a été remportée par un trio européen. Le Belge Timmy De Boes a accroché une 3e étape à son tableau de chasse après avoir remporté Yako-Ziniaré (5e étape) et de Orodara-Bobo (7e étape). S’il n’a pas participé à l’échappée amenée depuis Mogtedo (13 km) par l’Allemand Dan Craven, le belge présent dans le peloton avec le maillot jaune a su attendre le temps que l’échappée soit annulée par le peloton avant de battre tout le monde au sprint. 3h 10 mn 48 secondes. C’est le temps mis par Timmy De Boes pour parcourir les 127, 200 km tout comme les 39 autres coureurs puisque les amoureux de la petite reine ont pu se délecter d’une arrivée groupée à Ouaga. L’Allemand Hermann Keller (maillot vert) termine 2e devant un autre Belge Arne de Groote (revoir l’arrivée ici dans les conditions du direct).

Comme on pourrait le constater, la 10e étape n’a eu aucune conséquence sur les différents classements généraux et les maillots (voir encadré). Le maillot jaune, premier au classement général au temps, emporte la somme de 2 000 000 F CFA, 1 500 000 F CFA pour le 2e et 1 000 000 F CFA pour le 3e. Le maillot vert repart avec 350 000 F CFA, 300 000 F CFA pour Seydou Bamogo détenteur du maillot rose des sprints intermédiaires et 120 000 F CFA pour Rick Nobel, meilleur jeune de ce 31e Tour du Faso (voir l’intégralité des récompenses en cliquant ici).

Source: Le Quotidien

 

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0