USFA # USO 2-0 : les Militaires seules aux commandes

USFA # USO 2-0 : les Militaires seules aux commandes

C’était l’affiche de cette 4e journée du championnat national de football du Burkina. L’Union sportive des forces armées (USFA) et l’Union sportive de

C’était l’affiche de cette 4e journée du championnat national de football du Burkina. L’Union sportive des forces armées (USFA) et l’Union sportive de Ouagadougou (USO), les deux équipes qui se partageaient le haut du tableau étaient face-à-face. Ainsi grâce à leur victoire deux à zéro, les Militaires sont seuls leaders du championnat.

Pour cause de suspension, le coach titulaire de l’USFA Issa Balboné laissait sa place sur le banc à son adjoint Antoine Ilboudo. Ainsi, c’était donc un gros test pour ce dernier, même si on imagine bien que le match a été soigneusement préparé par son mentor et lui. Sur le terrain, le changement sur le banc n’a pas perturbé l’équipe outre mesure.

En effet, dès l’entame du match, les Militaires tentaient d’imposer leur rythme au match. La première offensive va se solder par un corner dès la cinquième minute de jeu. Décidé à étouffer son adversaire dans ce début de match, Cheick Amidou Sawadogo chauffait les gants du portier Charouf Sylvain Dao (7e). Les offensives qui se multipliaient du côté de l’USFA (12e, 13e, 20e) mais se soldaient toutes par un échec. La défense de l’USO, bien en place, n’entendait pas plier l’échine face aux velléités de Jean Fiacre Botué.

L’USFA récompensée de ses efforts

Après plusieurs tentatives infructueuses, les joueurs de l’USFA trouvaient enfin la faille. En effet, sur un mouvement d’ensemble, l’action d’école orchestrée était conclue par Jean Fiacre Botué. D’une frappe enveloppée, l’Ivoirien logeait le ballon dans la lucarne des buts gardés par Charouf Sylvain Dao (23e, 1-0). Aussi malgré cette ouverture du score, le réveil des protégés de Mousso Ouédraogo dit Mourinho se faisait attendre. Impuissants, ils multipliaient les fautes et récoltaient des cartons jaunes (33e, 36e, 86e). Les actions sporadiques de l’équipe de Larlé ne changeaient pas le score jusqu’à la pause.

De retour des vestiaires la donne ne changeait pas. L’USFA reprenait les choses en main. Les offensives se multipliaient à nouveau. Les Militaires bénéficiaient ainsi d’un coup franc qui, dans la foulée, offrait la première frappe cadrée de cette seconde partie à Madou Océan de Rodez (49e). Malgré tout, la pression des joueurs de l’USFA restait intense. Cherchant à tuer tout espoir de son concurrent direct en tête du classement, les attaques de l’USFA devenaient de plus en plus précises. En effet, Jean Fiacre Botué héritait d’un ballon dans le dos de la défense de l’USO. Sur un lobe magistral, il battait pour la deuxième fois le jeune gardien Charouf Sylvain Dao (66e, 2-0). Les multiples changements de Mourinho ne changeaient pas l’issu du match. Au coup de sifflet final, l’US forces armées remportait à la fois le match et la première place du championnat. Un pari réussi pour l’entraineur adjoint Antoine Ilboudo qui remporte son duel contre Mousso Ouédraogo.

Par Seydou OUATTARA pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0