10e journée Fasofoot :  l’AS SONABEL tenue en échec par l’USO

10e journée Fasofoot :  l’AS SONABEL tenue en échec par l’USO

Dans le cadre de la 10e journée du Fasofoot, l'AS SONABEL recevait l'Union sportive de Ouagadougou (USO) ce mercredi 11  novembre 2020 à Ouagadougou.

Dans le cadre de la 10e journée du Fasofoot, l’AS SONABEL recevait l’Union sportive de Ouagadougou (USO) ce mercredi 11  novembre 2020 à Ouagadougou. Une rencontre très spectaculaire qui s’est soldée par un score nul d’un but partout.

A la veille de la rencontre Burkina # Malawi, le public sportif burkinabè a bénéficié de plusieurs matchs spectaculaires sur différents stades du pays dans le cadre de la 10e journée du Fasofoot. Au terrain de l’union sportive des forces armées (USFA), l’AS SONABEL était aux prises avec l’USO. Les hommes de Mohamed Bagué et de Mousso Ouédraogo ont livré un match très rythmé. Ainsi, les deux équipes se montraient très déterminées et elles se partageaient les occasions. Mais, les électriciens ont vite trouvé les failles de l’adversaire. En effet, sur un corner bien exécuté, Issiaka Ouédraogo saute  plus haut et arrive à placer la balle au fond du filet à la 34e minute. Les poulains de Mousso Ouédraogo présentaient alors une forte envie de revenir au score. Ils feront cependant face à une défense plus vigilante. Ils seront de ce fait obligés de regagner les vestiaires avec un handicap.

Le réveil de l’USO

Mousso Ouédraogo marque la reprise avec trois changements. Un acte qui accentuait l’envie d’égaliser. L’USO prend le contrôle du jeu. Les occasions se présentent mais la défense des électriciens reste éveillée. À la 61e mn, suite à une faute sur Aboubacar Kouraogo, Issiaka Ouédraogo écopait d’un carton rouge, fragilisant ainsi la défense des Electriciens. Sur ce coup, l’USO atteignait son objectif à la 77e  mn.  Un but signé Ilias Tiendrebéogo.  C’est ainsi que les deux formations se quittent sur un score nul d’un but partout.

Un résultat qui laisse Mousso Ouédraogo insatisfait. « C’est la part que Dieu nous a réservé. À la 1re mi-temps on était mené. À la deuxième nous avons pris le risque de faire trois changements à la fois. On a eu la chance et nous avons terminé fort. Maintenant, quand on va à un match on cherche la victoire. Je ne suis pas tout à fait satisfait. Si j’avais eu les trois points j’allais être plus content », dit-il. Le technicien de l’AS SONABEL quand à lui, il  félicite  ses joueurs pour leur positivité. « Je dis bravo à mes joueurs parce qu’ils ont su réagir. La deuxième mi-temps a été entrecoupée par des coups de sifflet. À un moment, on jouait à 10. Mais on est resté positif. On s’est dit qu’on pouvait gagner et cet esprit est à saluer. À la fin on prend un point et je pense que c’est un point bon à pendre », déclare Mohamed Bagué.

Par Théophile Oliélé BAYALA ( www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0