16es de finale Coupe du Faso : l’ASFA-Y met fin au parcours de l’Etoile

16es de finale Coupe du Faso : l’ASFA-Y met fin au parcours de l’Etoile

Après le nul concédé dimanche dernier en championnat, l'ASFA Yennenga a empoché cette fois les 3 points face à son éternelle rivale, ce mercredi en 16

Après le nul concédé dimanche dernier en championnat, l’ASFA Yennenga a empoché cette fois les 3 points face à son éternelle rivale, ce mercredi en 16es de finale de la Coupe du Faso (voir compo d’équipe ici). Grâce à sa victoire 1 à 0, le club désormais coaché par Honoré Kinda se qualifie pour les 8es et met fin au rêve de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO).

Les spectateurs du stade du 5-Août avaient droit ce mercredi 19 février 2020 à un 2e derby de la capitale en l’espace de 4 jours. Aussi, le seul changement par rapport à la 21e journée du championnat se trouvait sur le banc du club Jaune et Vert. En effet, suite à ce match le coach principal Boureima Kaboré a été limogé et remplacé par son adjoint Honoré Kinda.

Comme lors du match de championnat, les deux équipes ont abordé ce match sans le frein à main. Elles se rendaient coup pour coup dans ce match engagé avec parfois des gestes à la limite de la faute. Mais, les deux équipes les plus populaires du Fasofoot retournaient aux vestiaires dos à dos.

But et cartons

En seconde période, le rythme du match ne baissait pas malgré la fatigue et les efforts fournis. Mais, la situation se décantait à l’heure de jeu notamment suite à l’expulsion de Abdoulaye Zongo pour cumul de cartons jaunes. En effet désormais à 11 contre 10, Zakaria Gafarou profitait d’une hésitation du portier de l’Etoile pour donner l’avantage à son équipe (1-0, 66e mn).

Un avantage provisoire qui sera finalement définitif. Ainsi, Honoré Kinda s’imposait dans le derby pour sa première sur le banc de l’ASFA-Y en tant qu’entraîneur principal. Si les Vert et Jaune poursuivent leur route en 8es de finale, en revanche c’est la fin de l’aventure pour les Bleu et Blanc de Amadou Sampo et Drissa Ouédraogo.

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0