1re journée Fasofoot 2020-2021 : l’ASFA-Y et l’EFO n’ont pas fait le déplacement

1re journée Fasofoot 2020-2021 : l’ASFA-Y et l’EFO n’ont pas fait le déplacement

Dans le cadre de la première journée du Fasofoot 2020-2021, l'ASFA Yennenga recevait ce samedi 19 septembre 2020, Royal FC. Mais, l’ASFA-Y n’a pas eff

Dans le cadre de la première journée du Fasofoot 2020-2021, l’ASFA Yennenga recevait ce samedi 19 septembre 2020, Royal FC. Mais, l’ASFA-Y n’a pas effectué le déplacement du stade du 4-Août. Le match n’a pas eu lieu et Royal FC remporte le gain du match par forfait. Même sort pour le match devant opposer l’Etoile filante de Ouagadougou à l’Union sportive de Ouagadougou (USO). Le club de Larlé l’emporte par forfait suite à l’absence de l’EFO.

Royal FC remporte son premier match du Fasofoot 2020-2021 par forfait. L’absence de son adversaire de la première journée est la principale raison de ce forfait. En effet, l’ASFA-Yennenga a manifesté son appartenance au camp des clubs  » frondeurs » en boycottant la première journée. Ainsi, selon les textes, Royal FC s’offre une victoire sans grand effort.

« Face au comportement de l’ASFA-Y, on est surpris. Refuser de jouer une compétition nationale, je pense que c’est osé. Je me dis qu’ils pouvaient jouer et négocier après. Parce que si’ c’est une question d’argent, nous savons tous comment les institutions se débrouillent pour satisfaire les clubs. C’est vrai que nous avons 3 points mais on aurait aimé jouer. Si on avait joué, on pouvait savoir où nous en sommes avec notre équipe », déclare Pascal Yaméogo, entraîneur de Royal FC.

Une situation pareille pour la seconde rencontre qui opposait l’étoile filante de Ouagadougou à l’Union sportive des forces armées qui repart également avec 3 points. En effet, l’ASFA-Y et l’EFO seraient parmi les clubs engagés à boycotter la première journée du Fasofoot. Ces clubs invitent en effet le nouveau président de la Fédération burkinabè de football à respecter ses promesses de campagne dont la plus importante serait la subvention des clubs de D1 à 30 millions de francs CFA.  Rahimo FC, SALITAS FC, EFO, ASFB,  USO, Majestic SC,  KOZAF et ASFA-Y sont les clubs engagés dans cette lancée.

En rappel, Rahimo FC a été la première équipe du camps à manifester cette attitude face à AS Police. Toute chose qui a suscité la réaction du président de la FBF Lazare Banssé. Pour lui, ces équipes feront face à la lois qui sera appliquée dans toute sa rigueur.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0