8es de finale CAN 2019 / Maroc # Bénin : les Ecureuils créent la première grosse surprise

8es de finale CAN 2019 / Maroc # Bénin : les Ecureuils créent la première grosse surprise

Après l’exploit des Zébus de Madagascar lors de la phase de groupe, les Ecureuils du Bénin ont réalisé la grosse surprise des huitièmes de finale de c

Après l’exploit des Zébus de Madagascar lors de la phase de groupe, les Ecureuils du Bénin ont réalisé la grosse surprise des huitièmes de finale de cette 32e Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2019) en venant à bout des Lions de l’Atlas ce vendredi 5 juillet.

Pourtant personne –ou presque- n’envisageait une telle destinée à l’équipe entrainée par Michel Dussuyer. En effet, qualifiés pour ce deuxième tour en qualité de meilleur troisième avec trois matches nuls en trois matches contre le Ghana (2-2), la Guinée Bissau (0-0) et le Cameroun (0-0), les Ecureuils du Bénin s’attaquaient donc à une montagne. Même si le premier tour n’a pas été une sinécure pour le Maroc, il a tout de même réussi à réaliser trois victoires en autant de match sur le même score d’un but à zéro (Namibie, Côte d’Ivoire et Afrique du Sud).

Hervé Renard n’a rien pu

Surtout que l’équipe est entrainée par un certain Hervé Renard double vainqueur de la CAN avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015), les plus grands exégètes n’aurait jamais prévu une élimination du Maroc à ce stade de la compétition. Pourtant, Stéphane Sességnon et ses coéquipiers l’on fait ! Bien que dominé dans ce premier match des huitièmes de finale (8 tirs cadrés à 4 et 6 corners à 3), les Ecureuils ont su ouvrir rapidement le score très rapidement sur corner par Moïse Adilehou. Même s’ils se font rejoindre plus tard par grâce à un but de Youssef En-Nesyri (75e mn).

Mais, après un les prolongations, les Béninois finissaient par s’imposer aux tirs au but (4-1) et à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN pour la première fois de leur histoire, historique ! Une surprise qui fera date et qui est déjà entré dans l’histoire des Ecureuils du Bénin et du football béninois de façon générale. Et l’aventure des Ecureuils à cette CAN des Ecureuils est loin d’être terminée !

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0