AS Police : les arriérés de salaire, tendon d’Achille d’une saison ratée !

AS Police : les arriérés de salaire, tendon d’Achille d’une saison ratée !

S'il y a un club du Fasofoot qui a applaudi l'annulation de la saison 2019-2020, c'est bien l'AS Police. Cette annulation sauve les Policiers d’une re

S’il y a un club du Fasofoot qui a applaudi l’annulation de la saison 2019-2020, c’est bien l’AS Police. Cette annulation sauve les Policiers d’une relégation en D2. En effet, mal en point depuis les premières journées du championnat, l’AS Police est restée relégable jusqu’à la 24e journée ; la faute à un début de saison difficile.

Aussi, la cause profonde de ces débuts difficiles a pour nom : Arriérés de salaire avec pour conséquences des défaites et le départ de l’entraîneur d’alors Idrissa Congo. Souleymane Ouédraogo qui lui a succédé a dû faire avec les mêmes difficultés. L’issue de la saison est connue et l’AS Police traîne toujours des arriérés de salaire : deux mois pour certains et un mois pour les joueurs arrivés au mercato.

Mais si le président Lassina Traoré de la section football explique cette situation par l’inachèvement du processus de financement à partir des ressources propres et le manque de sponsors, on se demande comment l’ancienne équipe arrivait à régler la question quand on sait que la subvention accordée aux clubs de première division a connu une hausse.

Une saison à vite oublier !

Espérons que les 7 millions reçus permettront d’en finir avec la question des arriérés de salaire devenus un cauchemar pour les premiers responsables du club. Des arriérés de salaire remettent en cause la longévité de l’AS Police dans l’élite du football burkinabè.

En effet aujourd’hui à l’AS Police, joueurs comme entraîneur, personne ne connait le sort qui lui sera réservé pour la prochaine saison. Pire, depuis le mois de février, il n’y a eu aucune rencontre entre dirigeants, encadreurs et joueurs. La conséquence est que l’équipe peut se voir une fois de plus dépouiller de ses meilleurs éléments comme la saison dernière. C’est pourquoi, il faut en finir une fois pour toute avec ces questions de salaire pour commencer à préparer la saison 2020-2021.

L’As police est un patrimoine de la police nationale. Il faut certainement revoir la gouvernance car si des passionnés ont réussi à un moment donné à faire briller l’équipe, les dirigeants actuels doivent se remettre en cause car le contexte n’a pas changé.

Messieurs de la Police, l’exemple vous ai donné par l’AS Douanes et l’USFA. L’AS police doit être à l’image de l’institution qu’est la police. Une institution qui force l’admiration et le respect !!!!

Par Konadougou OUATTARA Pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0