BURKINA # MAURITANIE DU 22 MARS : L’UNSE appel à la mobilisation

BURKINA # MAURITANIE DU 22 MARS : L’UNSE appel à la mobilisation

Les Etalons du Burkina affrontent, ce vendredi 22 mars 2019 à 17 heures au stade du 4-Août à Ouagadougou, les Mourabitounes de Mauritanie dans le cadr

Les Etalons du Burkina affrontent, ce vendredi 22 mars 2019 à 17 heures au stade du 4-Août à Ouagadougou, les Mourabitounes de Mauritanie dans le cadre de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019. Pour ce match capital dans l’optique de la qualification, l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE) a appelé à la mobilisation afin de pousser le Onze national à la victoire. C’était le vendredi 15 mars dernier.

3e du groupe du I derrière la Mauritanie et l’Angola, le Burkina Faso n’a pas son destin en main. Pour se qualifier, les poulains de Paulo Duarte doivent battre les Mauritaniens, le vendredi 22 mars prochain, tout en espérant que les Angolais ne gagnent pas contre les Botswanais.

Désireuse d’être auprès de leur équipe aussi bien dans les bons que les mauvais moments, l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE) a appelé à la mobilisation, le vendredi 15 mars dernier, lors d’une conférence de presse. Pour l’UNSE, la qualification du Burkina ne relève pas de l’impossible tant donné que l’Angola se déplace au Botswana : « Face à ce destin national, la mobilisation de tous les fils et filles du Burkina Faso, notre mobilisation est plus qu’une nécessité. Elle est vitale ».  

Aussi l’UNSE a-t-elle lancé un appel à la mobilisation à tous les supporters et à tout le peuple burkinabè à la hauteur de l’enjeu de ce match. « Toujours dans la même union sacrée, vêtus de couleurs nationales et munis de tout instrument d’animation tels les vuvuzelas, les sifflets en plastique, etc., sortons massivement le vendredi 22 mars 2019 pour prendre d’assaut la cuvette du stade du 4-Août et montrer notre soutien patriotique à notre nation le Burkina Faso et à nos vaillants représentants les Etalons », a lancé le président l’UNSE, El Hadj Ablassé Yaméogo. L’UNSE a rappelé que les Etalons n’ayant plus été défaits à domicile depuis 2007, ils se doivent de perpétuer cette tradition : « Tant qu’une bataille n’est pas finie, nul ne peut la déclarer perdue ».

Par ailleurs, l’UNSE a appelé les supporters qui effectueront le déplacement du stade au respect des consignes sécuritaires et organisationnelles, gage de l’esprit de discipline et de fair-play reconnu aux Burkinabès. « La troupe d’animation de l’UNSE se sent prête et galvanisée pour donner de la voix de la 1re minute à la 90e minute », a assuré l’UNSE. Elle a également demandé aux Burkinabè, toute foi religieuse confondue, de porter les Etalons dans leurs prières afin que Dieu guide le Burkina à la victoire.

Source: Bouélé Philippe BATIONO (Le Quotidien)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0