Dylan Ouédraogo : « Je me sens déjà très bien ici »

Dylan Ouédraogo : « Je me sens déjà très bien ici »

Pour sa deuxième convocation consécutive avec les Etalons du Burkina, le jeune défenseur U19 de l’AS Monaco, Dylan Ouédraogo puisque c’est de lui qu’i

Pour sa deuxième convocation consécutive avec les Etalons du Burkina, le jeune défenseur U19 de l’AS Monaco, Dylan Ouédraogo puisque c’est de lui qu’il s’agit nous a accordé une interview, ce mardi 30 mai. Dans cet entretien, il revient sur ses impressions après avoir découvert pour la première fois le pays d’origine de son père. Il parle également de son intégration dans le groupe Etalons et de son bizutage.

Letalon.net : Comment se passe tes journées avec le groupe ?

Dylan Ouédraogo : Chaque jour on travaille plus. On ne sait pas si on fera partie de la prochaine sélection. Pour l’instant, on est bien intégré. Je me sens installé. Mais après, on verra pour les autres sélections.

De plus en plus un accueil pour le moins particulier est réservé aux nouveaux venus dans une équipe de foot. Qu’est-ce qu’on t’a réservé comme bizutage ?

Rires. Ils m’ont fait chanter. C’était un peu difficile parce que je chante mal. C’était une chanson française du groupe Section d’Assaut. J’ai même oublié le titre parce que je n’écoute plus cette musique en ce moment.

Connaissais-tu le Burkina ?

Je connaissais le Burkina par rapport à mon père et à mon grand-père qui me parlaient toujours du pays. Mais, c’est ma première fois de venir au pays.

Comment trouves tu ton pays d’origine ?

J’aime bien parce que les gens comme dans les autres pays. Ils sont très accueillants et très gentils. Je me sens déjà très bien ici. C’est très bien ici.

Comment se prépare le match contre l’Angola ?

Chaque jour, on prépare ce match. On en discute beaucoup entre nous en ce moment. Je suis évidemment impressionné, car c’est mon premier match en professionnel. Mais après, il faut savoir s’adapter aux choses.

Comment t’es-tu retrouvé à l’AS Monaco.

Dans les équipes de jeunes, j’ai plutôt joué à Marseille puisque je suis Marseillais à la base. J’ai été appelé il y a deux ans et demi à Monaco. Pour l’instant, les choses se passent très bien ici.

Entretien réalisé par Yiyé Yannick BAZIE (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0