Elections FBF : la décantation se précise pour les parrainages !

Elections FBF : la décantation se précise pour les parrainages !

Le verdict de la dernière ligue en concurrence est tombé. Théophile Ouédraogo, candidat soutenu par le candidat Amado Traoré l’emporte 34 à 23 face à

Le verdict de la dernière ligue en concurrence est tombé. Théophile Ouédraogo, candidat soutenu par le candidat Amado Traoré l’emporte 34 à 23 face à Moustapha Semdé, fort du soutien de Lazare Banssé. Une dernière élection qui donne déjà les tendances pour la prochaine élection à la Fédération.

Il faut le dire, cette dernière ligne était attendue de tous. La ligue du centre donnant le plus souvent le ton pour les élections à la Fédération. Entre Moustapha Semdé et Théophile Ouédraogo, se profilait le combat entre les deux favoris, Lazare Banssé et Amado Traoré. A ce jeu, le deuxième-cité prend une avance psychologique grâce à sa victoire dans la ligue la plus importante. De facto, le parrainage pour Amado Traoré semble un acquis, de même que pour Lazare Banssé, soutenu par le président sortant et toute son équipe.

Quid des autres candidats ?

Les élections dans les ligues étaient attendues, chaque candidat devant se faire parrainer par deux ligues. Un jeu que le candidat soutenu par le président sortant avait bien compris en se battant pour rafler le maximum de ligues. Objectif inavoué, barrer la route à la candidature aux autres et laisser un boulevard à Lazare Banssé.

Mais au terme des élections de ligues, Amado Traoré est certain d’obtenir le parrainage puisqu’il a le soutien d’au moins deux ligues. Si Banssé, avec l’armada qui le soutien, ne se pose pas cette question, les autres candidats devront batailler. En effet, Abdoul Karim Baguian dit Lota, Mory Sanou, Bertrand Traoré et Laurent Blaise Kaboré auront du pain sur la planche. Ils n’avaient quasiment aucun candidat dans les élections de ligue ; leur candidature reste donc en pointillée.

Vers un duel Banssé-Traoré ?

Néanmoins, à défaut d’obtenir les parrainages nécessaires, ils pourraient se rallier à l’un des deux candidats sauf, retournement de situation dans certaines ligues. Au départ au nombre de six, les candidats à l’élection de la FBF pourraient se retrouver à deux, boulevard tracé vers un duel à deux entre Lazare et Amado.

Cependant, à deux mois de l’élection, cruciale pour les deux candidats en apparence en pole position, les tractations ne sont pas terminées. De l’eau pourrait encore couler sous les ponts. Au calcul, Lazare Banssé aurait avec lui 8 ligues contre cinq pour son adversaire, reste à savoir s’il « cèdera » au moins deux ligues à certains de ses challengers, Laurent Blaise Kaboré, Bertrand Kaboré, Mory Sanou et Abdoul Karim Baguian dit Lota !

Par Prométhée SHAMASH

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0