Match retour Enyimba # Rahimo FC : « Ce n’est pas cuit, on y croit jusqu’au bout », Djeffar Lengane, coach Rahimo FC

Match retour Enyimba # Rahimo FC : « Ce n’est pas cuit, on y croit jusqu’au bout », Djeffar Lengane, coach Rahimo FC

Dans un entretien au micro de Letalon.net, le coach de Rahimo football club s’est confié sur la défaite de son équipe à domicile 1 à 0. Par ailleurs,

Dans un entretien au micro de Letalon.net, le coach de Rahimo football club s’est confié sur la défaite de son équipe à domicile 1 à 0. Par ailleurs, il aborde le match retour contre Enyimba FC à Aba. Aussi, Djeffar Lengané estime que son équipe a encore ses chances et que les carottes ne sont pas cuites.

Letalon.net : Dans la perspective de la qualification, il fallait forcément faire un résultat positif ici. Est-ce qu’on peut dire que c’est cuit d’avance ? 

Djeffar Lengane : Non ce n’est pas cuit. On y croit jusqu’au bout. On va aller encore tenter notre chance. Ce n’est qu’un but à zéro. Si on part là-bas et si on arrive à marquer un but rapidement en première mi-temps ou dans les 5 ou 10 premières minutes, on a encore notre chance à Enyimba.

Mais, c’était quoi le problème avec l’équipe ?

Djeffar Lengane : On savait que sur les coups de pieds arrêté, ça allait vraiment être compliqué donc on a mis des joueurs de gabarit en première période pour pouvoir les conter sur les coups de pieds arrêté et essayer de jouer. C’est une équipe qui ne marque pas sur les phases de jeu. C’est pratiquement sur les coups de pieds arrêté que cette équipe marque ces buts. Donc en première mi-temps on a essayé de mettre les joueurs grands de taille pour les contrer là-bas. Mais avec les changements, on a manqué de taille et ils ont profité de ça pour marquer. Je pense qu’au match retour on va essayer de travailler pour pouvoir marquer le plus rapidement possible. Je pense qu’une fois qu’on marque là-bas, on est à 1-1 et le match va tourner à notre avantage.

Letalon.net : Pendant le mach, on a remarqué que les joueurs étaient un peu éparpillés. Est-ce à dire qu’ils n’ont pas respecté les consignes ?

Djeffar Lengane : Durant la semaine, le travail était centré sur un bloc compact. Quand on n’avait pas le ballon, il fallait juste resserrer côté ballon. Aujourd’hui on ne les a pas sentis en première mi-temps. C’est en deuxième période qu’on a senti cela. Mais sur une balle arrêtée, on prend le but. Ça arrive dans le football. On va aller travailler aussi au match retour pour pouvoir éliminer le but.

Entretien réalisé par Philippe BATIONO et transcrit par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0