Ministère des Sports : retour sur la carrière du secrétaire général, Zinguim Hermann Yabré

Ministère des Sports : retour sur la carrière du secrétaire général, Zinguim Hermann Yabré

Nommé en conseil des ministre le jeudi 29 novembre 2018, Zinguim Hermann Yabré a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions le jeudi 13

Nommé en conseil des ministre le jeudi 29 novembre 2018, Zinguim Hermann Yabré a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions le jeudi 13 décembre 2018. Retour sur le parcours du secrétaire général du ministère des Sports et des Loisirs. 

C’est en tant que maître d’éducation physique et sportive que Zinguim Hermann Yabré fait son entrée au ministère des Sports et des Loisirs. Ainsi, il suivra une formation de 3 années à l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et sportive (INJEPS). Il en ressort avec une maîtrise et sera alors affecté au Collège d’enseignement général de Fara, dans la province des Balés.

5 ans plus tard, le jeune maître retourne à l’INJEPS après avoir réussi au concours du professorat. Après 3 ans de formation, il option le grade de professeur adjoint. Ensuite, Zinguim Hermann Yabré retourne au ministère. Il est affecté à la direction des loisirs en tant que chef de service sport pour tous et devient l’assistant du chef du projet « Un village une équipe sportive« .

Mais, il ne compte pas s’arrêter là et rêve de gravir tous les échelons. Toute chose qui l’amène à passer le test de certification 3 années plus tard. Ayant réussi avec brio ce test en 2004, Zinguim Hermann Yabré devient professeur certifié des lycées et collèges. 4 ans plus tard, il est appelé à assumer les fonctions de directeur régional des sports et des loisirs des Cascades. Après 5 ans de bons et loyaux services, il sera muté dans la région de l’Est toujours en tant que directeur régional.

Environ 7 ans plus tard, il est nommé le 29 novembre 2018 secrétaire général du ministère qu’il sert depuis une trentaine d’années. Il est officiellement installé dans ses fonctions le 13 décembre de la même année.

        Le SG du ministère des sports en compagnie des frères Alain et Bertrand Traoré

Même si comme tous les étudiants admis à l’INJEPS (actuelle ISSDH), Zinguim Hermann Yabré reçoit une formation initiale dans quasiment toutes les disciplines, il choisira le football comme option. Une discipline qu’il a appris à connaitre et à pratiquer  lors des compétitions de l’Union des sports scolaires et universitaires du Burkina Faso (USSUBF). Passionné par ce sport, l’actuel secrétaire général du ministère des Sports et des Loisirs intègre l’équipe de Poura (Flèche d’or de Poura) suite à son affectation au CEG de Fara.

De retour à Ouagadougou, il participe à la création de Faso athlétic club (FAC) aux côtés de son ancien professeur d’EPS David Yaméogo. Avec celui qui a contribué à lui faire aimé le sport lors de son cursus secondaire à Fada N’Gourma, il contribuera à la formation de bon nombre de jeunes pouces du football burkinabè.

Mais de moins en moins disponible en raison de ses occupations administratives, Zinguim Hermann Yabré se voit contraint de prendre ses distances. Il a également pratiqué le karaté-do et a même créé un club au sein de l’INJEPS. Il sera aussi forcé de s’éloigner de cette autre discipline pour les mêmes raisons.

Mais passionné de sport et de l’effort physique, l’ancien chef de service « sport pour tous » s’est reconverti au volleyball, un sport qu’il adore pratiquer.

Par Yiyé Yannick BAZIE (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0