Processus électoral à la FBF : 5 candidats réclament la suspension du comité exécutif

Processus électoral à la FBF : 5 candidats réclament la suspension du comité exécutif

5 candidats déclarés à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) étaient face à la presse ce lundi 20 juillet 2020. Ainsi, ces dernie

5 candidats déclarés à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) étaient face à la presse ce lundi 20 juillet 2020. Ainsi, ces derniers ont réclamé la suspension du comité exécutif de la FBF ainsi que la disqualification de la commission électorale.

Bertrand Kaboré, Amado Traoré, Mory Sanou, Laurent Blaise Kaboré, Abdoul Karim Baguian. 5 des 6 candidats déclarés à la candidature ont animé une conférence de presse ce lundi 20 juillet 2020 à Ouagadougou. Le porte-parole du collectif a indiqué que leur intention n’est pas de fuir la compétition, mais de créer les conditions pour une compétition saine, équitable et juste.

En effet, Bertrand Kaboré a laissé entendre que depuis le début du processus électoral, certaines pratiques ont été constatées. « Cette stratégie, savamment entretenue par le président sortant au profit de son candidat Lazare Banssé, est soutenue par une campagne de manipulation et d’instrumentalisation des acteurs directs en violation des textes encadrant l’organisation et la gestion de notre football », dit-il.

De la partialité du comité exécutif de la FBF

Aussi, l’ancien secrétaire général de la FBF a mis le doigt sur des cas de violation des textes dans le processus électoral en cours. Il s’agit notamment de la prise de position du président de la FBF, Sita Sangaré, en faveur de son candidat. « La convocation partielle du corps électoral pour signer une pétition en faveur monsieur Lazare Banssé le 26 juin 2020 à Koudougou avec utilisation illégale du logo de la FBF. L’utilisation des moyens de la FBF pour organiser des rencontres non statutaires de la structure». Bertrand Kaboré fustige également l’établissement par le secrétariat général de la FBF d’un programme officiel de rencontres régionales du corps électoral par la commission électorale.

Suspension du comité exécutif, disqualification de la commission électorale

Ainsi, Bertrand Kaboré et les 4 autres candidats ont dénoncé une immixtion du comité exécutif de la FBF dans le processus électoral, un abus de pouvoir et d’autorité, des tentatives de corruption et d’intimidation. Par conséquent, les 5 candidats ont exigé à l’unisson la suspension du comité exécutif pour les faits susdits. « Nous réclamons la disqualification de la commission électorale pour abus de position et trafic d’influence », ont-ils signifié. Aussi, ils ont exigé la tenue d’une assemblée générale extraordinaire, dans les meilleurs délais laquelle « décidera de la conduite à tenir dans de telles circonstances ».

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0