SEMINAIRE NATIONAL SUR LE DEVELOPPEMENT DU SPORT ET DES LOISIRS AU BURKINA: 72 heures pour poser les bases d’un sport compétitif et performant

SEMINAIRE NATIONAL SUR LE DEVELOPPEMENT DU SPORT ET DES LOISIRS AU BURKINA: 72 heures pour poser les bases d’un sport compétitif et performant

Il se tient du 18 au 20 juin 2018 à Ouagadougou un séminaire national sur le développement du sport et des loisirs au Burkina Faso. Cette initiative d

Il se tient du 18 au 20 juin 2018 à Ouagadougou un séminaire national sur le développement du sport et des loisirs au Burkina Faso. Cette initiative du ministère des Sports et des Loisirs est placée sous le thème : « Améliorer la contribution du sport et des loisirs à la croissance de l’économie nationale ».

Pendant 72 heures, soit du 18 au 20 juin 2018, environ 400 participants issus des différents maillons des sports et des loisirs sont réunis à Ouagadougou dans le cadre du séminaire national sur le développement du sport et des loisirs. Cette rencontre de haut niveau vise comme objectif l’institution d’une culture de bonne gouvernance, l’institution d’un cadre juridique et institutionnel favorable au développement du sport et des loisirs et l’accroissement des sources de financement du sport et des loisirs. « Ces objectifs matérialisent une vision et une ferme volonté de moderniser la gestion du domaine, de créer un environnement propice à l’investissement, de diversifier les sources et de renforcer le financement des activités », a expliqué le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou.

Le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou

A l’en croire, cela permettra de favoriser une émulation entre les fédérations, en réunissant les conditions afin que les plus dynamiques puissent se prévaloir d’une plus grande capacité économique, d’une plus grande autonomie financière et surtout, d’une capacité à assumer un accroissement conséquent des pratiques. Le présent séminaire, à en croire le ministre des Sports et des Loisirs, s’inscrit dans l’ambition de bâtir un sport compétitif et capable d’être performant dans la durée. « Au sortir de ce séminaire, nous irons tout de suite à la, mise en place des industries des sports ou au renforcement de celles qui existent déjà. Mais, nous allons également créer le cadre approprié pour permettre à nos clubs de pouvoir subir la mutation pour se transformer en société », a-t-il expliqué. Toutes choses qui permettront, a poursuivi Daouda Azoupiou, la mise en œuvre de cette orientation qui est l’atteinte de l’objectif de 10% de la participation du département à la croissance de l’économie nationale.

Les officiels visitant les stands d’exposition des trophées remportés par les fédérations sportives

Pour rappel, ce séminaire comprend 3 sous-thèmes relatifs à la professionnalisation de la gestion et de l’administration du sport, aux enjeux de la formation dans le domaine des sports et des loisirs, et à la contribution du sport à, la croissance de l’économie nationale. Les différents sous-thèmes sont subdivisés en 15 modules qui seront animés par des experts nationaux et internationaux.

Par Yiyé Yannick BAZIE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0