4e journée Fasofoot : Yennenguistes et Electriciens se neutralisent 2-2

4e journée Fasofoot : Yennenguistes et Electriciens se neutralisent 2-2

L’ASFA Yennenga était aux prises avec l’AS SONABEL ce samedi avec l’AS SONABEL dans le cadre de la 4e journée du championnat national de football. Les

L’ASFA Yennenga était aux prises avec l’AS SONABEL ce samedi avec l’AS SONABEL dans le cadre de la 4e journée du championnat national de football. Les deux équipes ont coupé la poire en deux.

Après sa première victoire et ses premiers points récoltés contre l’ASFB lors de la journée précédente (2-1), l’ASFA Yennenga accueillait ce samedi 10 octobre, l’AS SONABEL. Les Electriciens en pleine confiance suite à leur écrasant succès 4 à 1 face à Royal FC ne venaient pas au stade du 4-Août en victimes expiatoires.

Ainsi, comme il fallait s’y attendre, dans ce genre de match opposant deux équipes joueuses, les spectateurs n’ont pas eu droit à un round d’observation. Dès l’entame, les Jaune et Vert se lançaient à l’assaut du but adverse. L’ASFA-Y manquait de peu l’ouverture du score. En effet, sur un ballon en profondeur, Saidou Sawadogo porteur du dossard 9, négociait mal son face à face. Malgré la mauvaise sortie du portier des Electriciens, sa frappe finissait sa course dans le petit filet (10e).

Pluie de buts

Cette occasion manquée réveillait les Electriciens. Sept minutes plus tard, Mohamed Ouattara, sur une erreur de main du gardien Asfasien sur un centre, se reprenait à deux reprises pour donner l’avantage aux siens (1-0, 17e). Gonflés à bloc, les coéquipiers de Saidou Sawadogo multipliaient les offensives. Les supporters de l’AS SONABEL n’ont pas eu le temps de savourer le cinquième but de leur butteur maison que son homologue de l’ASFA-Y lui répondait. En effet, quatre minutes plus tard, Saidou Sawadogo reprenait d’une belle tête décroisée un centre bien ajusté de Newton Adebayo (1-1, 21e). C’était le score à la pause.

De retour sur le rectangle vert, les deux équipes, requinquées, mettaient toute leur énergie dans la bataille en vue de reprendre rapidement l’avantage. Mais, les défenses se montraient intraitables, du moins jusqu’à la 60e minute de jeu. C’est le moment choisi par Hyppolite Sanni pour redonner l’avantage aux Electriciens. Sur un centre millimétré de Stéphane Bandé, il plaçait une tête imparable. Les poulains de Moussa Sanogo semblaient KO et bafouillaient quelque peu leur football. A contrario, ceux de Mohamadi Bagué affichaient une bonne maitrise des événements.

                                            Le FNPSL, le premier partenaire du Fasofoot

Malgré tout, les Jaune et Vert poussaient pour obtenir l’égalisation, mais se heurtaient à une défense électricienne bien compacte. Cyrille N’Guessan, Newton Adebayo et leurs amis peinaient à trouver la faille. A force d’insister, ils finissaient par être récompensés. Dans le bout du temps additionnel (94e), l’ASFA-Y obtenait un coup franc à l’entrée de la surface. Rodrigue Dondassé se chargeait d’expédier le cuir dans les filets de Ben Idriss Traoré (2-2). L’arbitre sifflait la fin du match sur cette action.

Yennenguistes et Electriciens se quittaient ainsi bons amis avec chacun un point de plus.

Par Seydou OUATTARA pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0