CAN FEMININE 2018: le Nigéria reçu 9 sur 11

CAN FEMININE 2018: le Nigéria reçu 9 sur 11

Et de 9. Les Super Falcons ont inscrit, pour la neuvième fois en onze éditions et pour la troisième fois consécutivement, leur nom au palmarès de la C

LE HAVRE LIGUE 2 FRANCE : Le lateral gauche Yacouba Coulibaly a signé 2 ans
27e JOURNEE DE LA LIGAT HA’AL (D1 ISRAEL) : Doublé pour Issoumaila Lingani face à l’Hapoel Haïfa
INCIDENTS MATCH RCK#USMA: Amado Traoré a été entendu par la gendarmerie ce matin

Et de 9. Les Super Falcons ont inscrit, pour la neuvième fois en onze éditions et pour la troisième fois consécutivement, leur nom au palmarès de la Coupe d’Afrique des Nations. La victoire a été difficile à obtenir. Après quatre-vingt-dix minutes sans but, puis trente autres aussi improductives, c’est aux tirs au but, 4 à 3, que les protégées de Thomas Dennerby ont fini par se saisir du trophée.

Malgré l’absence de buts, la finale a été très plaisante, à la hauteur du battage médiatique d’avant-match. C’est un peu normal car, lors de la première journée les deux formations s’étaient déjà affrontées et les Banyana Banyana avaient surpris les Nigérianes sur un but très tardif de Thembi Kgatlana.
Pour la revanche, l’Afrique du Sud avait attaqué la rencontre pied au plancher. Jermaine Seoposenwe fut la première à se mettre en évidence sur une frappe de 25 mètres qui fut bien captée par Oluehi Tochikwu.
Asisat Oshoala l’imita deux minutes plus tard pour le même résultat une parade nickel de la gardienne Christen Swart.
Les minutes s’écoulaient alors sans que les filets tremblent. Ils auraient pu le faire à la 72e minute lorsqu’après une faute de Christen Swart sur Francisca Ordega, l’arbitre siffla un pénalty. Asisat Oshoala enleva trop son ballon qui s’envola dans le ciel d’Accra.

Ensuite ce fut le prolongement du désert. Il était dit que les deux équipes étaient en panne d’idée ou de réussite devant les buts.
La suite, vous la connaissez. Le titre pour le Nigeria, les deux autres place du podium pour l’Afrique du Sud et le Cameroun, le trio qui sera l’ambassadeur du football féminin à la Coupe du monde, France 2019.

Réactions
Thomas Dennerby (sélectionneur du Nigéria)
Ce fut un tournoi merveilleux pour nous. Je dois féliciter les organisateurs pour tout. Tout a été bon, les hôtels, les terrains d’entraînement, les bus et même les fans. Nous sommes satisfaits de la coordination générale.
Permettez-moi également de féliciter Desiree Ellis pour la merveilleuse contribution qu’elle a eue dans le football féminin africain actuel. Vous avez gagné une médaille et c’est un avantage pour vous et votre équipe. Le match a été très difficile à tous égards. L’Afrique du Sud a fait preuve de caractère et a fait de son mieux pour remporter une nouvelle victoire, mais aujourd’hui notre équipe était plus compacte.
Aujourd’hui nous avons livré notre meilleure production collective et la défense était vive. Maintenant on va penser à la Coupe du monde, une occasion pour les trois équipes africaines de montrer qu’elles sont de fières représentantes d’un football en pleine progression.

Desiree Ellis (sélectionneure de l’Afrique du Sud)
Tout d’abord, je tiens à féliciter le Nigéria pour ce succès qui est le neuvième dans la Coupe d’Afrique. C’est depuis longtemps le pays par excellence du football féminin sur notre continent. Mon équipe a fait de son mieux, elle n’a pas à rougir de sa défaite.
Nous avons eu quelques opportunités au début que nous aurions dû exploiter, mais dans l’ensemble, je suis très heureuse de voir mon équipe aller pour la première fois disputer une Coupe du monde. L’impact que le football féminin sud-africain a eu lors de cette compétition est immense. Hier soir, notre Président qui est en Argentine nous a appelés et a parlé aux filles, ainsi que d’autres responsables sud-africains.

Je voudrais ajouter que, depuis notre arrivée, les gens nous ont montré leur amour et les supporteurs ont été incroyables. Tout ce à quoi j’ai pensé, c’est qu’est-ce que je peux faire plus pour sensibiliser davantage au football féminin en Afrique.
Remporter le trophée aurait été un bonus, mais les tirs au but sont un jeu de loterie. Nous n’avons aucun regret.

Source : cafonline.com

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0