Fédération burkinabè de basketball : Baky passe la main à Yamsoul après 10 ans de présidence

Fédération burkinabè de basketball : Baky passe la main à Yamsoul après 10 ans de présidence

Après dix années passées à la tête de la Fédération burkinabè de basketball (FEBBA), Joachim Baky avait décidé de ne plus se représenter. Ce dimanche

Après dix années passées à la tête de la Fédération burkinabè de basketball (FEBBA), Joachim Baky avait décidé de ne plus se représenter. Ce dimanche 11 octobre 2020, il a passé officiellement la main à son successeur, Souleymane Yaméogo dit Yamsoul. Ce dernier compte placer son mandat sous le signe de la continuité.

En course pour succéder à Joachim Baky à la tête de la Fédération burkinabè de basketball (FEBBA), Souleymane Yaméogo dit Yamsoul a été élu, le samedi 22 août 2020 avec 15 voix contre 13 voix pour son challenger, Charles Bado (voir ici). Ainsi, un peu plus d’un mois après son élection, le désormais ex-président de l’AS SONABHY a pris officiellement fonction. La cérémonie de passation a eu lieu au siège de la FEBBA, à la Cité AN III à Ouagadougou.

« Après dix ans (2010-2020) à la tête de la fédération, c’est un sentiment du devoir accompli. C’est aussi une joie parce que pour une fois au sein du basket, on passe normalement une charge sans qu’il y ait des clashes », lâche Joachim Baky. Pour lui, le problème est surtout un problème lié aux hommes et non à la pratique de la discipline. C’est pourquoi, il explique que pour faire du basket la deuxième communauté sportive du Burkina, il faut faire les choses dans un esprit communautaire, dans un esprit d’équipe.

Des défis immenses à relever

Le nouveau président n’a pas fait dans la langue de bois : « Les défis sont immenses, multiples et multiformes ». Toutefois, Souleymane Yaméogo révèle que le secret de la réussite réside dans l’unité de la famille du basketball. « Cette unité, c’est l’esprit de collaboration et non de confrontation et l’esprit d’équipe. C’est ce qui va nous guider pour mener à bien notre projet de programme qui s’articule autour de 5 points », confie-t-il.

                                    Les membres des bureaux entrant et sortant ont posé pour la postérité

Aussi pour ce qui concerne ces premières actions, Yamsoul compte faire la promotion de la discipline et surtout former les acteurs. Pour lui, il est nécessaire de revoir les règlements généraux et les statuts et les améliorer au besoin. Par ailleurs, il dit vouloir mettre l’accent sur la communication avec notamment la création d’un site web pour rendre visible les actions de son mandat. « Nous voulons travailler avec la presse pour qu’on sente que le basket est la 2e communauté sportive au Burkina », dit-il.

Le bureau sortant ne laisse pas le nouveau bureau les mains vides. En effet lors de la passation, Joachim Baky a légué des centaines de ballons, des maillots et divers matériels. Un geste a ému Souleymane Yaméogo. « Les ballons de basket ne courent pas les rues. Et quand on sait que toutes les équipes ne sont pas sponsorisées, cela va venir soulager un tant soit peu ces clubs », foi de Yamsoul. Ainsi, concernant la répartition, il fait savoir qu’elle se fera sur la base de certains critères dont le nombre de catégories de chaque club.

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0