GUINEE BISSAU # BURKINA : 0-2 : Les notes des Etalons

Les Etalons du Burkina se sont qualifiés pour le second tour de la CAN Total Gabon 2017 après être venus à bout des Lycaons de Guinée Bissau 2 buts à

Les Etalons du Burkina se sont qualifiés pour le second tour de la CAN Total Gabon 2017 après être venus à bout des Lycaons de Guinée Bissau 2 buts à 0. Comme depuis le début du tournoi, la rédaction de votre site d’informations sportives www.letalon.net  partage avec vous les notes commentées attribuées aux acteurs de cette qualification.  

 

homme du match: Hervé Kouakou Koffi : 8 / 10

RAS ! Ses prestations sont devenues une habitude de qualité. Omniprésent et hyper vigilant,  le portier de l’ASEC d’Abidjan a encore une fois mis tout le monde d’accord. Aussi bien sur ses prises de balles que sur ses interventions, le jeune portier de 20 ans a encore prouver qu’il venait pour bouleverser la hiérarchie des gardiens de but du continent.  Respect !

Bakary Koné: 7 / 10

Le défenseur de Malaga (D1 Espagne) a été assez solide dans l’arrière garde burkinabè ce soir face au Lycaons de Guinée Bissau.  Il a été avec son partenaire de la charnière centrale présent quand il le fallait pour annihiler les offensives adverses.

Issoufou Dayo: 7 /10

Tout comme le général Bako, Issoufou Dayo aura fait dans l’ensemble un bon match. Le défenseur du RC Berkane (D1 Maroc) a été sérieux dans ses interventions. Et a muselé Frédéric Mendy, l’un des éléments dangereux de la Guinée Bissau.

Steve Yago : 7 / 10

De retour à la compétition après avoir purgé sa peine de matches de suspension, le défenseur du FC Toulouse a eu d’abord de la peine à entrer dans son match en première période. Mais, il a progressivement pris la mesure du match et des adversaires. Sérieux et appliqués, il a aussi apporté offensivement. C’est peut-être ce réflexe de latéral offensif qui a penché en sa faveur dans el duel avec Patrick Malo.

Yacouba Coulibaly : 7 /10

Toujours sur sa lancée, le latéral gauche du Racing Club de Bobo (RCB) monte en puissance au fil des matches. Ce soir, il a encore été présent défensivement et a beaucoup apporté offensivement avec ses différentes montées. Il est crédité de la même note que ses partenaires de la défense pour avoir tenu la cage de Hervé inviolée.

Charles Kaboré : 7,5 / 10

Le capitaine de l’équipe nationale burkinabè a fait une nouvelle fois une belle prestation  ce soir face à la Guinée Bissau. Véritable patron de l’entrejeu, il a su donné le bon tempo et imprimer le rythme de la rencontre. Bon bal au pied, il a aussi aidé sa défense en récupérant, mais aussi en prêtant main, fort à Bakary Koné.

Abdou Razack Traoré : 7,5 / 10

Après avoir dépanné en tant que latéral gauche, le milieu offensif du Kardemir Karabukspor semble s’être adapté à son nouveau poste chez les Etalons. Encore une fois aligné en récupérateur devant la défense et aux côtés de Charles, Abdou Razack a été important dans le jeu défensif avec surtout le sauvetage presque sur la ligne alors que le Burkina ne menait que d’un petit but. Il a aussi été tranchant offensivement provoquant un penalty qui n’a pas été sifflé pour une position logique de hors jeu. Il est tout prêt d’offrir en fin de match une passe décisive à Bayala qui est trop court.

Alain Traoré : 7 /10

Il a été présent dans ce match décisif. Toujours dans sa logique de se relancer, le partenaire en club de Préjuce Nakoulma a beaucoup apporté offensivement. C’est sur son centre que le défenseur gambien Rudinilson Silva trompe son propre portier pour l’ouverture du score en faveur du Burkina, à la 11e mn. Il a également distillé de très bons ballons aux attaquants. Sorti, il a été remplacé par Blati Touré (Non noté).

Bertrand Traoré : 7,5 / 10

Après deux matches moyens, le frère cadet d’Alain a éclaboussé la rencontre de son talent. Il est le premier à se mettre en évidence dans ce match, mais il ouvre trop son pied. Très actif, il sera finalement récompensé à la 58e minute. Sur une passe de Préjuce Nakoulma, il ouvre cette fois bien son pied et ouvre son compteur but.

Prejuce Nacoulma : 7 / 10

Désigné homme du match, il aura été dans les bons coups, malgré une influence limité dans le jeu de son équipe. D’abord, c’est sous sa pression que Rudinilson Silva trompe son portier. Puis, il est passeur décisif sur le but de Bertrand Traoré. Il est remplacé en toute fin de match par Bakary Saré (non noté).

Aristide Bancé : 7 / 10

Appliqué, le Big a joué sa partition dans ce match. Souvent esseulé il a su jouer son rôle d’attaquant de fixation. Tout en déviation et en conservation, il a su mettre en lumière ses coéquipiers comme sur l’ouverture du score qui part sur l’une de ses déviations que part le 2e but. Il est remplacé par Cyrille Bayala (non noté).

La Rédaction

 

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0