Lutte contre le COVID19 : le beau geste de l’équipementier Kras Sport

Lutte contre le COVID19 : le beau geste de l’équipementier Kras Sport

Depuis l'apparition du coronavirus au Burkina Faso, officiellement le 9 mars 2020, les initiatives se multiplient pour barrer sa progression. C'est ai

FIFAGATE : La suspension de Michel Platini maintenue par le TAS
Hello world!
2e JOURNEE DU FASOFOOT: Les résultats

Depuis l’apparition du coronavirus au Burkina Faso, officiellement le 9 mars 2020, les initiatives se multiplient pour barrer sa progression. C’est ainsi que l’équipementier Kras Sport et son PDG Hubert Zoungrana ont fait don de près de 4 000 cache-nez à des structures et des particuliers.

L’histoire commençait pourtant comme une activité ludique. En effet, le fondateur et PDG de l’équipementier Kras Sport et ses employés tentaient de faire quelque chose des reste de tissus. « Nous avons voulu essayer de faire quelque chose avec les moyens du bord, avec le matériel disponible, ce qui restait à l’atelier », confie-t-il.

Ainsi, ses 20 employés et lui ont commencé à confectionner des masques (cache-nez) après avoir chauffé les tissus au four à plus de 300 degrés Celsius. Les premiers spécimens conçus sont vite offerts aux amis et connaissances. Aussi au regard de la demande et surtout du rôle des cache nez dans la prévention de la maladie, l’équipementier a réédité cet acte spontané et confectionné encore et encore jusqu’à atteindre presque 4000 pièces.

     Notre confrère de BF1 TV William Somda a bénéficié de la générosité du PDG Hubert Zoungrana

Don aux personnes en première ligne de la lutte contre le COVID19

En effet, ces masques ont été distribués à certaines forces de l’ordre et des agents de santé qui sont en première ligne de la lutte contre le COVID19. Tour à tour, certains  confrères et d’autres chanceux ont pu bénéficier de la générosité de Kras Sport. D’ailleurs, le PDG Hubert Zoungrana a expédié un lot de maques dans certaines villes comme Zorgho ou encore Koupéla pour permettre à certains Burkinabè de prévenir la maladie. Les 20 employés ont fait de même au profit de leurs parents et mis.

Voilà des actes spontanés et désintéressés qui devraient inspirer plus d’un Burkinabè dans la lutte contre cette maladie qui a infecté à ce jour 99 personnes et fait 4 morts.

Par Yiyé Yannick BAZIE (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0