Présidence CAF : vers une candidature de Amaju Pinnick !

Présidence CAF : vers une candidature de Amaju Pinnick !

Jusque-là, le président sortant de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad semble être le seul candidat en lice pour l’assemblée

Jusque-là, le président sortant de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad semble être le seul candidat en lice pour l’assemblée générale élective du 12 mars 2021 au Maroc. Mais, cela ne risque pas de durer longtemps puisque le président de la Fédération nigériane de football (NFF), Amaju Pinnick serait intéressé par le poste.

En effet, dans une interview accordée à la British Broadcasting Coorporation (BBC), le président de la NFF n’a pas craché sur la possibilité de se présenter à l’élection du prochain président de la CAF. Aussi, si le dépôt des candidature est ouvert depuis le 11 septembre dernier, la date de clôture est prévue pour le 12 novembre 2020. Autant donc dire que Amaju Pinnick a largement le temps de réfléchir dans l’optique de poser sa candidature.

Ainsi, s’il avait voulu voir l’actuel président briguer un second mandat au départ, le président de la Fédération nigériane de football semble avoir changé d’avis. « Dès le début, l’idée était de faire réélire le titulaire Ahmad pour un deuxième mandat ou même un troisième mandat. Mais la question de la confiance a commencé à se poser et c’est ce qui a conduit à la rupture initiale (avec Ahmad) mais dans la politique du football, on ne dit jamais jamais« , confie-t-il à BBC Sport Africa.

Réfléchir avant de se lancer

En effet, si le nigérian de 49 ans était l’un des premiers soutiens de Ahmad Ahmad, il a depuis perdu son poste de vice-président de la CAF. Toutefois, il ne compte pas se jeter sans réfléchir dans la bataille. « La vérité est que vous devez regarder les index, vous devez regarder votre famille – la famille est le bien le plus précieux que je possède – donc par exemple si ma famille a dit » ne pas « alors je ne le ferai pas« . Aussi en plus de la famille, Amaju Pinnick dit vouloir consulter sa grande famille (le football nigérian), ainsi que le gouvernement nigérian afin d’avoir le feu vert avant toute décision.

Le président de la NFF estime que beaucoup de choses ne vont pas à la CAF. « Notre crédibilité est au plus bas, notre intégrité est introuvable – donc nous avons beaucoup de défis à moins que nous continuions à nous tromper. Les êtres humains font des erreurs et la seule façon de corriger ces erreurs est de s’assurer que vous savez que vous avez commis ces erreurs et que vous voulez vraiment les corriger si c’est le cas, nous ne pouvons pas rester là et ne rien faire », a-t-il confié.

L’homme de 49 ans dit ne pas être pressé au regard de son âge. Et veux continuer une carrière dans dans l’administration du football à l’avenir. Amaju Pinnick a jusqu’au 12 novembre 2020, date de la clôture du dépôt des candidature pour prendre sa décision.

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0