Tournoi jeunesse consciente : la 7e édition rendra hommage à son géniteur Yannick Sankara

Tournoi jeunesse consciente : la 7e édition rendra hommage à son géniteur Yannick Sankara

Le comité d'organisation du tournoi maracana jeunesse consciente était face à la presse ce lundi 10 août 2020. Les échanges ont porté sur la 7e éditio

Le comité d’organisation du tournoi maracana jeunesse consciente était face à la presse ce lundi 10 août 2020. Les échanges ont porté sur la 7e édition prévue du 15 août au 5 septembre 2020. La compétition rendra hommage à son géniteur, Yannick Sankara, arraché à l’affection des siens le 19 février dernier.

Chaque année depuis 2014, des centaines de jeunes communient à travers le tournoi maracana jeunesse consciente. Ainsi pour la 7e édition, le comité d’organisation a décidé de rendre un hommage mérité au géniteur du tournoi. En effet, le journaliste Yannick Sankara, PDG de Afriyelba a été arraché à l’affection des siens, le 19 février dernier.

                 Yannick Sankara, PDG de Afriyelba, était le promoteur du tournoi

« Depuis la 1re édition, Yannick Sankara a porté le tournoi dans son cœur. Grâce à lui, nous avons connu un succès retentissant. Par lui, plusieurs jeunes ont eu l’occasion de s’occuper sainement pendant les vacances. C’est pourquoi, la 7e édition lui sera entièrement dédiée », explique Mamadou Koné, membre du comité d’organisation. Aussi pour lui rendre hommage, il est prévu plusieurs activités le dernier jour de la compétition. Il s’agit, entre autres, des messes de requiem dans différentes paroisses de Ouagadougou. Mais également le dépôt de gerbes de fleurs au cimetière de Gounghin, un concert gratuit puis la finale du tournoi.

A cet effet, le comité d’organisation invite les Ouagalais à prendre part massivement au rendez-vous pour promouvoir le sport, la culture et rendre hommage au disparu. Cela, en vue de faire en sorte que son œuvre perdure à jamais et que son exemple inspire plus d’un pour l’épanouissement de la jeunesse burkinabè. Et comme il est de coutume, la compétition veut poursuivre la sensibilisation et la promotion des valeurs de civisme, de solidarité, de partage et surtout de prise de conscience pour un monde meilleur. Comme chaque année, le tournoi est placé sous le parrainage de l’international burkinabè, Bertrand Traoré.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0