9e journée Fasofoot : EFO # ASFA-Y, un choc entre deux équipes en détresse

9e journée Fasofoot : EFO # ASFA-Y, un choc entre deux équipes en détresse

La 9e journée du championnat national de football de première division se tient du 6 au 8 novembre 2020 sur plusieurs stades à travers le pays. Le cho

La 9e journée du championnat national de football de première division se tient du 6 au 8 novembre 2020 sur plusieurs stades à travers le pays. Le choc de cette journée opposera l’ASFA Yennenga à l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO). Un derby de la capitale entre deux équipes à la peine depuis le début de l’exercice 2020-2021. Ainsi pour en parler, les techniciens des deux équipes étaient face à la presse ce jeudi 5 novembre 2020.

La saison 2020-2021 du championnat national de football de première division connaîtra le premier derby ASFA-Y # EFO. Le samedi 7 novembre 2020 au stade Issoufou Joseph Conombo à 16h, les deux équipes les plus titrées et les plus populaires seront face à face. À cet effet, les entraîneurs de l’ASFA-Y et de l’EFO ont eu des échanges avec les hommes de médias dans le cadre de la rencontre là plus vibrante de la ville de Ouagadougou à cette 9e journée. Pour l’entraîneur adjoint de l’ASFA-Y, Albert Bambara, l’intensité du derby doit remonter et trouver son niveau d’antan car dit-il, les jeunes ont tendance à baisser le rythme des rencontres entre ces deux équipes. « L’ASFA-Yennenga et l’Etoile Filante de Ouagadougou doivent faire en sorte que le derby tiennne ses promesses. Nous voyons déjà l’engouement autour de la rencontre. C’est à nous et surtout aux jeunes de respecter ses promesses », poursuit-il.

Selon le coach Bambara, ce match sera abordé avec le maximum de sérénité car il est d’une importance capitale « Si nous gagnons, nous allons monter dans le classement. En plus on se donne confiance pour les autres matchs. Gagner un match ASFA-Y VS EFO fait plaisir. J’ai joué pendant 10 ans à l’EFO et c’est une équipe que je respecte beaucoup », dit-il.  Le technicien de l’SAFA-Y se montre sans crainte malgré la pression et la difficulté remarquées depuis le début de la saison. « Un entraîneur qui a peur d’être viré ne peut pas travailler. La pression fait la beauté du métier. Les supporters ne veulent que le résultat. Si un entraîneur ne donne pas ce que les supporters demandent, il ne doit pas être surpris », peut-on entendre.

 Pour le coach de l’EFO, il est difficile de rattraper le point d’écart entre son équipe et l’adversaire de la journée, mais des mesures sont prises pour que l’objectif soit atteint. « Les temps ont changé avant, entre les deux équipes, si une perdait, c’était la détresse totale. Maintenant ce n’est plus trop le cas avec les jeunes de nos jours. Notre objectif, c’est de gagner cette rencontre. Ce qui va arriver à l’autre après le match intéresse moins. Si Dieu me donne la victoire, ça me ferait plaisir », poursuit-il. Pour lui, les deux équipes sont en difficulté ces dernières années mais des moyens seront mobilisés pour que ces équipes se réveillent.  « Nous allons travailler pour redonner une bonne image au derby et cela dès celui du week-end. Nous devons rassurer le derby pour que le stade refuse du monde », dit-il.

Programme complet de la 9e journée

 Vendredi 6 novembre

16 Heures 00  : KOZAF # RCB (stade du 04 août )

 18 Heures 15 : USFA # AS POLICE (stade du 04 août)

  Samedi 7 novembre

15 Heures 30  :  MAJESTIC SC # USO (stade Régional de Manga)

 15 Heures 30 :     ASECK # VITESSE FC ( stade Batiébo Balibié)

 15 Heures 30 : Wobi ROYAL FC # ASFB ( stade Wobi )

16 Heures 00 :  ASFA-Y # EFO (Stade Issoufou Joseph Conombo)

 18 Heures 15 :   RCK # AS DOUANES  ( stade Issoufou Joseph Conombo)

Dimanche 8 novembre

16 Heures 00 :  LEOPARD ST CAMILLE# RAHIMO FC (stade Issoufou Joseph Conombo)

 18 Heures 15 :   SALITAS FC # AS SONABEL  ( stade Issoufou Joseph Conombo)

 Par Théophile Oliélé BAYALA ( www.letalon.net)

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0