FEDERATION BURKINABE DE KARATE DO: Le ministre des Sports dissout la Fédération

« En raison de la crise profonde que connait le Fédération burkinabè de karaté-do depuis plus d’un an et au regard de l’échec des multiples tentatives

« En raison de la crise profonde que connait le Fédération burkinabè de karaté-do depuis plus d’un an et au regard de l’échec des multiples tentatives de conciliation des positions d’une part, et de la nécessité de sauvegarder les intérêts de la discipline d’autre part, il est mis fin aux fonctions de membres du bureau exécutif de la Fédération burkinabè de karaté-do ».

Ainsi en a décidé le ministère des Sports et des Loisirs, à travers l’article 1 de l’arrêté que nous avons reçu. Conformément à l’article 2 du même arrêté, un comité transitoire sera mis en place pour conduire les activités de la FBK jusqu’à la tenue de la prochaine assemblée générale élective. L’article 3 quant à lui indique : « Le secrétaire général de la Fédération burkinabè de karaté-do est chargé de l’expédition des affaires courantes jusqu’à la prise de fonction du comité transitoire ».

Pour rappel, ce décret, signé du ministre des Sports et des Loisirs himself, fait suite à la levée de l’assemblée générale extraordinaire du samedi 19 décembre dernier (lire ici http://www.letalon.net/2015/12/19/ag-extraordinaire-de-la-fede-de-karate-do-le-president-me-mamadou-savadogo-brille-par-son-absence/) pour absence du président de la FBK, Me Mamadou Savadogo et son équipe. Plusieurs tentatives menées depuis plus d’un an pour juguler la crise, ont malheureusement échoué, laissant dos à dos les deux parties belligérantes. Ce décret de dissolution s’annonçait dès lors comme la seule alternative pour un retour rapide à la normale dans cette Fédé.

Par Yiyé BAZIE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0